Les jeux permettent aux enfants de comprendre et d’apprivoiser le monde pour pouvoir s’y intégrer. Par le jeu, les enfants apprennent à mieux comprendre puis agissent en fonction de leur situation. Mais de quel type de jeu sont conçus pour les enfants âgés de 5 ans ?

Comment encourager les enfants à jouer?

Pour un enfant, le jeu est une activité naturelle, il jouera spontanément. Cependant, il arrive que les tout-petits n’aient pas assez de temps pour se divertir, car l’horaire familial souvent bien organisé offre peu de place pour le jeu. Voici quelques idées pour aider votre enfant à jouer tous les jours :

Cependant, quels jeux pour un enfant de 5 ans alors?

Laisser les enfants distraire sans règles ni instructions : Pourquoi ?

Jouer librement peut être des jeux pour un enfant de 5 ans, car le jeu libre est essentiel dans enfance, Cela veut dire que c’est là que l’innovation des enfants commence à se développer. Cela permet également d’éviter les tensions et de garder le contrôle. Par conséquent, il est nécessaire de fournir des jeux sans instructions et les enfants peuvent choisir librement des jeux appropriés. De plus, des jeux gratuits permettent aux enfants de se divertir selon leurs envies et leurs intérêts. Par conséquent, ils peuvent contrôler leur propre espace et leurs matériaux, exercer leur autonomie et utiliser librement leur imagination. Jouer librement en groupe permet aux enfants d’apprendre à communiquer et à mieux négocier entre eux. Inventer le jeu, c’est inventer les règles. La tension naturelle générée par le jeu nécessite le contrôle des émotions et des impulsions. Cette fonctionnalité permet de résoudre ou même d’éviter les conflits. Par conséquent, les jeux de groupe gratuits deviennent une excellente occasion pour d’autres enfants du même âge de trouver un compromis.

De quel jeu joue un enfant de 5 ans?

A l’âge de 5 ans, les enfants apprennent beaucoup de nouvelles choses, surtout lorsqu’ils commencent l’école. Il sait lire petit à petit, compter et rester concentré. Des jeux pour un enfant de 5 ans, mieux lui proposer des jeux coopératifs plus stratégiques, visant toujours à le familiariser avec le concept de cohésion de groupe. Outre, Les jeux coopératifs font fureur, et ils ne le sont pas pour rien. Basés sur la cohésion entre les participants et les principes d’alliances, ces jeux ont attiré les valeurs sociales de base des enfants dès leur plus jeune âge. Partant de l’idée qu’il faut travailler ensemble pour gagner, ces jeux favorisent l’entraide et inspirent la collaboration entre les enfants. Qu’il s’agisse d’un jeu simple conçu pour les tout-petits ou d’un jeu d’évasion plus complexe conçu pour les adolescents, les gens de tous âges l’ont.

 

Plusieurs parents se posent la question sur l’âge idéal pour emmener son enfant au cinéma. Il n’existe pas en réalité d’âge idéal, mais il faut s’assurer que votre enfant soit prêt. Chaque enfant n’a pas la même concentration ni le même recul face aux images. La sensibilité est aussi quelque chose de différent. Ainsi, il est nécessaire de connaître l’âge où vous pouvez l’emmener avec vous au cinéma. Mais, existe-t-il un âge minimum pour aller au cinéma ? Comment savoir si votre enfant est enfin prêt pour son premier film ? Et comment préparer sa première fois ?

Est-ce qu’il y a un âge minimum pour aller au cinéma ?

En général, il est important de savoir que jusqu’à 5 ou 6 ans, un enfant est encore incapable de faire la différence entre la fiction et la réalité. Cependant, une scène angoissante peut avoir de réelles conséquences sur sa psychologie car il n’est pas du tout conscient que c’est seulement un film. L’accès aux salles de cinéma ne demande pas d’âge minimum, mais il reste grandement déconseillé d’emmener un enfant de moins de trois ans à cause du volume sonore très élevé. Cette dernière n’est pas adaptée à l’audition des touts petits. De plus, un enfant de cet âge n’est pas encore bien mature pour rester silencieux et calme durant des heures. De ce fait, le cinéma et enfant de moins de 6 ans ne sont pas compatibles.

Comment savoir si votre enfant est prêt pour aller au cinéma ?

La meilleure manière de savoir que votre enfant est enfin prêt pour regarder son premier film au cinéma est de faire le test à la maison. Pour cela, vous pouvez commencer par lui proposer de regarder un film d’animation convenant à son âge. Vous devez observer son comportement durant le film. Ainsi, vous aurez votre réponse sur la question. Ce petit test vous permet alors de voir s’il s’ennuie ou s’il reste concentré jusqu’à la fin. Puis, vous pouvez apercevoir également s’il peut rester tranquille le temps d’un film. Cela vous permet donc d’évaluer si le cinéma et enfant peuvent aller ensemble.

Comment préparer sa première fois au cinéma ?

Le cinéma et l’enfant peut aller ensemble si votre enfant est enfin prêt pour y aller. Cependant, il est nécessaire de bien se préparer pour son premier film au cinéma. Assurez-vous que le film que vous allez regarder soit bien adapté à son âge. Prenez également les affaires nécessaires pour éviter le désagrément. Vous devez penser à emmener de la nourriture et des boissons.

Parfois, occuper les jeunes durant un week-end, n’est pas une chose facile. De ce fait, vous devez trouver des choses à faire comme une sorte d’activité à accomplir. Avec un peu de créativité de votre part, vos enfants ne vont pas s’ennuyer. En effet, vous pouvez, grâce à vos efforts, passer du beau temps en famille. Mais quelles activités effectuer durant le week-end avec vos gavroches ?

Faire un jeu d’évasion à la maison

Pendant l’activité le week-end avec des enfants, vous pouvez accomplir un jeu d’évasion. Ce dernier est prévu pour être fait dans de nombreuses pièces, mais aujourd’hui, il est possible de le réaliser dans votre salon. Si vous ne le connaissez pas, l’objectif de ce jeu est de résoudre des mystères pour pouvoir échapper de la pièce. En coffret ou en livre, ce type d’amusement est ajusté pour tout type de personne. Vous échappez d’une prison, évitez une attaque de nucléaire ou sauvez votre planète d’un virus mortel, dans toutes ces histoires, vos proches et vous, seront les gentilles.

Jouer à des jeux de société en famille

Les jeux de société sont un divertissement que la majorité des familles possèdent chez eux. De plus traditionnelles aux plus modernes, vous pouvez toujours vous amuser. Même s’il y a les technologies neuves, le jeu de société est idéalement l’activité le week-end avec des enfants. Comme vous le savez, ce style de passe-temps peut être une distraction permettant d’occuper vos enfants comme le Ludo ou le Monopoly. En plus, il est conforme à tout âge, tout en étant simple à interpréter.

Réaliser des randonnées avec les gamins

La randonnée ou une balade en forêt peut être une activité le week-end avec des enfants, si le temps est agréable. Explorer le monde est devenu naturel pour les enfants. Cependant, vous ne devez pas aller trop loin de la ville, si c’est pour un week-end seulement. Vous pourrez tout simplement faire une balade à la campagne ou en forêt et y camper. Cela peut être une bonne idée pour faire des baignades au lac, frire des brochettes, faire du barbecue ou raconter des histoires effrayant au tour d’un feu de camp. Le lendemain, vous pourrez effectuer une partie de pêche en famille et manger les poissons que vous aurez attrapés.         

Passer un week-end avec les enfants peut être pénible si vous ne savez pas quoi faire pour les distraire. Dans ces moments, vous pouvez faire un jeu d’évasion, jouer aux jeux de société et effectuer des randonnées ou des balades en forêt. Ces activités peuvent être très amusantes.

La venue d’un bébé est toujours un événement heureux dans la famille. Mais pour que tout se passe au mieux, il est important de préparer l’arrivée du bébé. Parmi les préparations à faire, la sécurité du bébé par rapport à votre maison est très importante. Le moindre problème peut conduire à des accidents graves. Il est donc important de savoir les différentes précautions à prendre pour sécuriser votre maison avant l’arrivée d’un bébé.

Protégez votre enfant contre l’électrocution

À cet âge, votre enfant sera curieux et sera toujours attiré par de nombreuses choses. Introduire les doigts ou des objets dans une prise électrique constitue l’un des hobbies de chaque bébé. Cela peut provoquer une électrocution chez ce dernier si vous ne prenez pas en compte la sécurité de la maison et bébé. En plus de ça, vous n’allez pas pouvoir tout le temps suivre votre enfant et la moindre inattention peut conduire à des accidents graves. Pour cela, la solution qui s’offre à vous est d’utiliser des cache-prises électriques surtout si vos installations datent de plus de 10 ans. Pour la sécurité des enfants en bas âge, n’hésitez pas à investir dans des matériels de qualité et qui respectent les normes.

Protégez votre enfant contre les coins de table et de porte

À un âge où votre enfant commence à marcher et à explorer votre maison, les coins de table et de porte deviennent des sources d’accident grave. Il faut donc prendre des précautions pour la sécurité de la maison et bébé. Vous avez plusieurs solutions pour assurer la sécurité de votre bébé. Pour cela, vous pourrez installer sur chaque angle de porte et de table des équipements de protection. Cela permet de limiter les chocs lorsque votre enfant se cogne sur ces coins dangereux. Il ne faut pas aussi oublier que les placards constituent un danger permanent, car votre enfant ne résistera pas à l’idée de les ouvrir et d’y trouver des objets tranchants. Dans ce cas, utilisez des bloque-placards pour stopper la curiosité de votre bébé.

Aménagez une barrière de sécurité

Il s’agit d’un dispositif important pour la sécurité de la maison et du bébé, pour les maisons équipées d’un escalier. Que ce soit en rampant ou en marchant, le fait de se déplacer peut présenter un danger pour les petits anges, car ils risquent de tomber dans les escaliers surtout si vous ne prenez pas les précautions adéquates. Il est donc important d’installer une barrière de sécurité pour que votre enfant puisse se déplacer tranquillement sans risque de tomber. Vous pourrez aussi vous occuper à autre chose plutôt que de le suivre tout le temps dans la maison. Vous devrez juste vérifier que l’installation est solide et bien fixée sur le support. Vous pourrez même confier la tâche à des professionnels qui ont l’expérience et la connaissance des normes européennes comme EN 1930.

Il est souvent utile d’avoir un animal de compagnie chez soi. La plupart des personnes qui choisissent d’en prendre optent souvent pour le chien. Étant réputé pour être le meilleur ami de l’homme, le chien peut remplir plusieurs fonctions dans la maison. Mais lorsqu’il y a un bébé à la maison, il est alors nécessaire de prendre des précautions vis-à-vis du canidé.

Préparer le chien

La première chose à faire pour concilier bébé et chien est de préparer ce dernier à la venue du petit nouveau. En effet, si avant, le chien a eu l’habitude d’avoir toute l’attention de son maître, cela changera une fois que le bébé sera là. Cela peut alors susciter de la jalousie chez le chien et peut même augmenter le risque de morsure. Il faut alors préparer l’animal en lui montrant en avance l’espace qui sera consacré à l’enfant et essayer de lui prouver qu’il ne sera pas mis à l’écart lorsque l’aménagement sera modifié. Il est aussi utile de prononcer le nom du nouveau venu afin de l’habituer pour qu’il se le mémorise. Même s’il faut essayer d’inclure le chien dans la venue du bébé, son maître doit l’habituer à ne pas aller seul dans la chambre.

Éduquer le chien

Pour assurer l’harmonie entre bébé et chien, il est nécessaire que celui-ci soit bien éduqué. Dès ses premières semaines de vie, le chien peut être éduqué. Il est alors plus facile de lui inculquer des leçons, que quand il sera plus âgé. Ainsi, il sera plus facile de cohabiter avec lui et posera moins de problèmes lors de la venue de l’enfant. Il doit pour cela apprendre à obéir aux ordres fondamentaux : assis, couché, ne pas sauter et retourner vers son panier sont les bases. Il est possible de lui faire apprendre soi-même à la maison, mais il est toutefois préférable de faire appel à un spécialiste de l’éducation canine pour assurer un meilleur résultat.

Définir son territoire

La bonne répartition du territoire est nécessaire pour assurer l’ordre vis-à-vis du chien et ses maîtres, mais surtout vis-à-vis de bébé et chien. De ce fait, l’animal ne doit ni manger ni dormir dans la même pièce que les humains. On doit lui faire connaître ses limites afin qu’il ne les dépasse pas. Aussi, il est déconseillé de le laisser seul avec l’enfant. L’animal pourrait mordre par incompréhension même s’il est éduqué et dressé. La présence d’un adulte est toujours obligatoire pour éviter les risques d’accident. Il est aussi primordial d’apprendre à l’enfant à bien coexister avec le chien.

Vous êtes à la recherche d’inspiration déco pour la chambre des enfants ? Vous êtes au bon endroit, cette rubrique vous est destinée pour booster votre imagination en accessoires et mobilier décoratif pour la chambre de votre enfant.

Le choix de couleur dans une chambre d’enfant 

La couleur joue un rôle très important dans la décoration d’une chambre : couleur de plafond… La couleur est le premier aspect visible constituant la beauté d’une chambre. Le choix de couleur véhicule la personnalité et le gout de la propriétaire de la chambre. Pour cela, il est important de tenir compte de la personnalité, le goût et l’âge de l’enfant. Optez pour un thème qui s’accorde avec sa couleur préférée par exemple. Parlant de la personnalité, prévoyez de mettre quelques touches de décoration en fonction de son personnage préféré ou son idole : quelques figurines de naruto pour les amateurs de manga, un miroir à motif princesse pour les amatrices de Barbie, etc. Il se pourrait aussi que le gout de l’enfant a changé avec son âge. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas oublier le variable âge dans le choix de décoration : une petite fille de 12 ans préfère probablement une allure plutôt adolescente dans sa chambre que des décorations dites « princesse ». Donc, les mobiliers de petite enfance pourrait susceptible, pour les préadolescents, de véhiculer un sentiment opposé à la grande personne qu’ils pensent d’eux-mêmes.  

Le choix de l’éclairage

L’éclairage détient également une fonction très importante dans une chambre d’enfant. Mais comment choir l’éclairage parfait ? Citons quelques erreurs à éviter : n’optez pas un éclairage vif. Faites plutôt le choix d’une ampoule type LED qui propage une lumière tendre et douce favorisant le bien-être et le repos de l’enfant. D’ailleurs, une lumière douce est très favorable pour le sommeil de l’enfant. Un plafonnier à intensité variable fera également une excellente option. Il y a aussi les luminaires en papiers qui sont de plus en plus utilisés. Évitez les ampoules halogènes. À la place d’une veilleuse, vous pouvez opter pour un mot lumineux prenant le nom de votre enfant ou d’autres choses auxquelles il tient.

Idée de rangement  

Le choix des meubles de rangement à la disposition de votre enfant s’avère pratique pour l’enfant. Choisissez donc des meubles adaptés à la taille de votre enfant en l’occurrence : la penderie, le placard, la commode. Optez pour les coffres à jouet, votre enfant peut y glisser ses jouets facilement.  Le choix de la taille de bureau pour enfant doit également être proportionnel à la taille de l’enfant et son niveau d’étude. Laissez également un peu d’espace sur le sol de la chambre. Cette dernière représente en même temps un terrain de jeux et un petit nid pour l’enfant.

L’arrivée d’un nouveau-né incite les parents à lui préparer un cocon accueillant et douillet. Que vous ayez décidé de ne pas connaître le sexe de votre bébé ou vouliez éviter une déco trop sexuée, vous pouvez toujours opter pour une chambre mixte. Cela facilitera vos choix et simplifiera les choses à l’accueil de votre prochain bébé.

Une déco simple et neutre

Rien de mieux que la simplicité pour créer une déco mixte pour la chambre de bébé. Ainsi, vous pouvez choisir des teintes neutres et intemporelles. Le blanc reste une valeur sûre qui apportera une touche de douceur et de lumière à la pièce. Cette couleur s’accorde également avec tout genre de décoration, permettant de personnaliser à souhait la chambre de votre petit. Sinon, vous avez aussi la possibilité de penser à du gris, du beige, du taupe, du vert ou du jaune pastel. Pour encore plus de style, vous pouvez marier plusieurs couleurs dans des tons neutres. Pour cela, le classique noir et blanc est parfait. En plus de donner du caractère à la chambre, cette association demeure sobre, impartiale et ultra tendance. Pour un rendu charmant, n’hésitez pas à égayer avec divers objets décoratifs et des mobiliers élégants plutôt colorés. Cela vous évitera de sombrer dans la monotonie et d’amener des notes de couleurs dans la pièce.

Une déco chaleureuse et zen

Sachez qu’une chambre devrait toujours inviter à la détente et procurer une sensation de sécurité à longueur de temps. Il est donc primordial d’installer une atmosphère zen et chaleureuse dans la chambre d’un nouveau-né. D’autant plus que pour une déco mixte pour la chambre de bébé, cela reste d’une importance capitale. Pour cela, misez sur du bois et des matériaux naturels. Vous pouvez, par exemple, aménager la chambre avec des mobiliers en bois et des décorations en osier, en rotin, en raphia, en jute, etc. Le coton est aussi à prioriser pour fournir confort et douceur. Ce dernier peut se décliner en linges de lit, en coussins décoratifs, en tapis, etc. N’oubliez pas non plus d’ajouter des accessoires déco comme des tableaux, des photos, des rideaux, des figurines, des jouets, etc. Et pourquoi pas une plante d’intérieur pour purifier l’air et apporter une touche de nature ?   

Une déco à thème

Notez qu’en choisissant de décorer la chambre de votre bébé en pensant à un thème précis, vous aurez une pièce aussi originale que personnalisée. De plus, cela donnera un air plus design et plus authentique. Ainsi, une déco mixte pour la chambre de bébé peut être une décoration d’inspiration scandinave, vintage, nature, bohème, moderne, etc. Pour cela, vous pouvez pencher pour des mobiliers de différents styles, des accessoires multicolores, de différentes formes géométriques, des imprimés animaliers ou graphiques, des motifs variés, etc. Une diversité de possibilités s’offre à vous, il vous suffit d’opter pour celle qui vous inspire et vous parle le plus.

Les jeunes parents sont confrontés à de nombreux dilemmes. L’un des plus importants est de choisir la bonne baignoire pour votre bébé. Un bain pour un enfant doit être agréable et lui fournir la bonne quantité d’exercice, mais aussi une question de sécurité. Quelle baignoire pour le bébé alors il vaut mieux choisir?

Quand devriez-vous décider de choisir la baignoire de bébé ?

La baignoire est l’élément de base de la layette de chaque nouveau-né. C’est grâce à elle que le bain d’un bébé est beaucoup plus simple et, surtout, beaucoup plus sûr que dans une baignoire traditionnelle, que vous avez généralement dans votre salle de bain. Il est préférable de l’acheter avant la naissance du bébé. Il servira le bébé dès sa naissance jusqu’à ce qu’il grandisse, c’est-à-dire jusqu’à environ 12 mois. En tant que futurs parents, vous avez probablement visité plus d’une boutique en ligne et vous avez probablement remarqué la grande variété de baignoires pour bébé sur le marché aujourd’hui. Ils diffèrent principalement par la couleur, la forme, la taille et le matériau à partir desquels ils ont été fabriqués.

Le confort du parent et la sécurité de l’enfant

Pour choisir la baignoire de bébé, vous devez tout d’abord porter une attention particulière à la rendre pratique, confortable et, surtout, sûre pour votre enfant. Sa forme doit être ergonomique. Il est également important qu’il soit stable et ne se balance pas d’un côté à l’autre. Il doit être fait de matériaux qui ne contient pas de substances nocives. En ce qui concerne le confort, vous devriez faire plus attention à vous qu’à votre bébé. Comme vous pouvez probablement le deviner, vous pencher au-dessus de la baignoire pendant une longue période ou vous accroupir constamment à côté sera assez inconfortable pour votre colonne vertébrale. C’est là que le support de baignoire viendra à votre aide, ce qui sera une excellente solution, en particulier pour les mères après une césarienne.

Quelle taille de baignoire devez-vous choisir ?

Il existe sur le marché des baignoires dans de nombreuses tailles, allant de 84 cm à 102 cm. Un nouveau-né mesure généralement entre 50 et 55 centimètres. En regardant les grilles percentiles, on peut remarquer qu’un nourrisson devrait grandir d’environ 20-25 centimètres en un an : le plus rapide au premier trimestre. L’année suivante, le taux de croissance ralenti, l’augmentation annuelle moyenne est d’environ 15 centimètres. On sait qu’il existe des écarts dans les deux sens par rapport à la norme. Cependant, quand il s’agit de choisir la baignoire de bébé, on peut dire que celle avec les plus petites dimensions, à savoir  84 cm, fonctionnera bien pour les enfants jusqu’à 6-7 mois, alors que l’enfant devrait déjà mesurer environ 70 cm.

Le baby phone – dit également «écoute-bébé » est un article très utile de tous les jours pour les jeunes parents. Il y a tellement de versions (alarmes, fonctions vidéo, etc.) et qu’il est difficile pour les parents de les voir distinctement. Découvrez quelques critères pouvant vous permettre de choisir son babyphone !    

Une petite piqûre de rappel sur un baby phone

Le baby phone est un dispositif qui vous permet d’entendre votre nouveau-né à distance. Les appareils les plus simples sont constitués d’un émetteur dans la crèche du tout-petit et un récepteur que vous emportez avec vous. Si le nouveau-né pleure, vous pouvez l’entendre à travers ce dispositif et puis vous pourrez retourner dans son lit. Ces dernières années, la gamme n’a cessé de s’élargir. Des écoute-bébés dotés d’une caméra se sont présentés. D’autres produits permettant de produire des sons, d’avoir une fonction veilleuse ou d’ajuster la température, mais c’est difficile d’y voir distinctement lors de l’achat.

Une parmi les versions les plus connues est le babyphone classique. Cette version se compose d’un récepteur et d’un émetteur, toujours doté d’une alarme. choisir son babyphone est en général avantageux, car il produit des ondes faibles. L’écoute-bébé classique est un choix assuré !

L’usage : un critère à considérer

Si vous habitez dans un petit appartement, il ne fait aucun doute que vous ne voulez pas un écoute-bébé pour entendre votre bébé cri ! En revanche, si vous habitez dans un immense appartement, ou vous sortez toujours le soir entre amis, ou la pièce de votre nourrisson est loin du salon à la maison, ou vous voulez l’entendre en jardinant, un babyphone est requis.

choisir son babyphone varie en fonction de l’usage (selon la version, de 50m à 1000m). Alors, voulez-vous juste écouter votre bébé ou voulez-vous le regarder aussi? De nombreuses nouvelles versions offrent des capacités vidéo, tandis que d’autres modèles peuvent mesurer la température ambiante et les activités de bébé.

Les ondes : critères à prendre en compte

Un problème survient bien qu’aucune recherche ne les ait prouvées nocives. Les principes préventifs prévalent, notamment vu que le cerveau de votre bébé est extrêmement réceptif. Par conséquent, un dispositif multifonctionnel doté d’une puissance majeure générera plus de formes d’onde qu’un écoute-bébé audio. En tout cas, le dispositif doit être éloigné d’au moins d’un mètre du nourrisson et doit être éteint s’il n’est plus exploité. La version préférée s’activera immédiatement après l’émission du son (technologie VOX) et ne produira pas de son lorsque le nourrisson reste silencieux.

Pour son premier enfant, il est normal de se préoccuper de la liste des choses indispensables et même de dresser une liste de tous les équipements pour l’arrivée du bébé. De plus, un nouveau-né nécessite des équipements spécifiques. C’est même une partie de plaisir de chercher tous ces différents accessoires. Faire le choix entre l’essentiel et le superflu est parfois difficile pour les nouvelles mères. Pour ne pas s’éparpiller avec un trop plein d’idées dans la tête, rien de tel que de bénéficier de quelques conseils pour savoir quels sont réellement les matériels indispensables en puériculture.

Pour le sommeil de bébé

Le lit est sans doute ce qui vient à l’esprit quand on parle de sommeil, c’est un indispensable en puériculture. Pour un bébé, cela doit être à barreau. Le choix ne doit pas être anodin, puisqu’un berceau se sera utile jusqu’aux 2e années de bébé. Il faut savoir aussi qu’il y a des normes quant aux dimensions et l’écartement de ses barreaux. Cela doit être solide pour être réutilisé en cas de seconde naissance ou même plus.

Le co-dodo est aussi une possibilité envisageable. Il existe actuellement des lits à barreaux qui sont conçus spécialement pour cela.

Pour la sortie de bébé

Le porte bébé, que ce soit sous forme d’écharpe de portage ou autre est un outil pratique et léger pour les sorties de bébé.

Dans cette même catégorie, il y a la poussette. Quant aux choix de ce matériel, de nombreux paramètres doivent être pris en compte. Le choix peut se faire entre les modèles tout-terrain qui sont plus maniables ou des modèles plus citadins qui sont plus légers. C’est aussi possible de trouver une poussette 2 en 1 qui est aussi un siège auto.

Pour ceux qui ont une voiture, il est indispensable en puériculture d’avoir un siège auto.

Qui dit sortie, dit : couches, lait en poudre, biberons, vêtements de rechange et même des médicaments à préparer. Pour pouvoir ranger tout cela, vous auriez besoin d’un sac à langer.

Pour le confort de bébé

Le confort est aussi un indispensable en puériculture. Pour la toilette, une petite baignoire est utile.

Pour le change, une table à langer qui est au-dessus d’une petite commode pour y mettre les vêtements de bébé est plus pratique. En effet, c’est un des matériels qui sera le plus utile, car en moyenne, un bébé aura besoin d’être changé au moins 6 fois par jour durant ces premières années.

Pour la distraction de bébé et pour son éveil, il y a le transat à quoi s’ajoute un tapis ou un parc.

babyphone

Choisir un babyphone (ou écoute bébé)

Bébé arrive bientôt et vous n’avez pas encore décidé si l’acquisition d’un babyphone est, dans votre cas, une dépense utile ou inutile.

Vous n’avez pas eu le temps d’étudier les caractéristiques des modèles existants, et donc vous ne pouvez pas effectuer votre choix.

C’est dans cette optique que notre article a été réalisé.

Votre budget bébé a ses limites

Si, comme la majorité des jeunes parents, vous devez optimiser votre budget, celui-ci n’étant malheureusement pas infini, il vous appartiendra de faire des choix judicieux, et d’aller à l’essentiel.

Vous verrez qu’en ce qui concerne les babyphones, vous pouvez trouver de tout, du très simple modèle style talkie-walkie au produits super high-tech avec webcam et autres fonctions intégrées.

A vous enfin de décider, si, dans votre cas, le baby phone constitue un gadget ou un accessoire indispensable.

Maison ou appartement, le même babyphone ?

Il va de soi que si vous vivez dans une maison avec un rez-de-chaussée et au moins un étage, ou, si vous disposez d’un jardin devant la maison, un babyphone aura une réelle utilité pour surveiller bébé. Il en sera de même si vous rendez fréquemment visite à des amis ou parents vivant dans une grande maison.

Par contre, si vous vivez dans un petit appartement dans lequel la chambre de bébé est proche des autres pièces, vous n’aurez vraisemblablement pas besoin d’un babyphone pour entendre bébé pleurer ?

A priori, dans de nombreux cas l’achat n’est peut-être pas indispensable.

Le meilleur écoute-bébé est surement l’oreille de maman et de papa.

Si vous voulez quand même pouvoir entendre bébé quand il dort pour vous rassurer vous pouvez bien entendu acquérir un babyphone, mais optez plutôt pour un petit modèle peu onéreux car il y a de bonnes chances pour que vous arrêtiez rapidement de l’utiliser chez vous, préférant l’emmener uniquement quand vous serez en visite chez vos proches.

Les ondes des babyphones, sont-elles dangereuses ?

De nombreuses recherches existent à présent au sujet de la nocivité des appareils sans fil.

et avec un petit être encore plus délicat tel que bébé il convient de ne prendre aucun risque inutile. Préférez donc un modèle émettant le moins d’ondes possibles, et un qui pourra s’éteindre facilement.

De même, prévoyez de le placer relativement loin de bébé (minimum 1 mètre, mais certains experts suggèrent 3 mètres), pas juste à côté de lui, donc il vous faudra un modèle qui capte bien les sons même sans être collé à bébé.

En principe, plus la portée de l’appareil est importante, plus les ondes magnétiques émises le sont aussi.

Pour compléter notre propos nous vous renvoyons à un article bien documenté, faisant le tour du sujet : le danger des ondes des babyphones

L’écoute bébé audio

Il est constitué d’un émetteur situé dans la chambre du bébé et d’un récepteur placé à proximité des parents qui sont avertis quand l’enfant pleure ou se réveille.

Webcam ou pas webcam ?

Si votre budget est confortable vous pouvez envisager de prendre un modèle avec caméra intégrée. Cela vous permettra d’observer les mimiques de votre enfant. Vous pouvez en profiter pour choisir un appareil permettant de jouer une berceuse, ou équipé de capteurs pour connaître la température de la pièce, son taux d’humidité, etc.

Une dernière chose à garder à l’esprit, si votre budget est serré mais que des proches veulent faire un cadeau à bébé, le babyphone fait parti de ceux à envisager !

Quelques points à vérifier avant d’acheter un babyphone

La portée d’utilisation

Elle peut varier dans de larges limites suivant les appareils. Il conviendra de prendre une marge de sécurité si les ondes doivent traverser des murs en béton.

Le nombre de canaux

Un babyphone est sujet à des interférences dues à d’autres appareils de même type, utilisant le même canal, et situés dans le voisinage. Aussi, si vous constatez que vous entendez les pleurs du bébé des voisins, il vous suffira de changer de canal.

Certains utilisateurs installés dans une grande maison achètent deux appareils identiques, réglés sur les mêmes canaux, leur permettant de ne pas constamment déplacer leur babyphone.

Le volume réglable

Cela permet de moduler l’intensité sonore de l’appareil. Un signal lumineux peut aussi servir d’alerte.

Le signal lumineux s’avérera très pratique si la pièce dans laquelle vous vous trouvez est bruyante.

Diverses fonctions en option

Affichage de la température de la chambre de bébé.

Certains appareils conjuguent le babyphone avec un détecteur de mouvement.

Piles ou/et secteur. Avec des piles, vous pourrez continuer à l’utiliser à l’extérieur (camping par exemple).

Remorque-Vélo-pour-Enfant

La remorque derrière un vélo est la solution idéale pour promener son enfant dans les meilleures conditions de confort.

Mais la remorque vélo est surtout pratique à la campagne car elle permet aux parents de jouir de longues balades avec le petit. Elle le protège du vent, de la pluie, de la poussière et des insectes.

Nous détaillerons plus tard les inconvénients et dangers liés à ce mode de transport;

Outre le confort de l’enfant, le conducteur du vélo ne subit pas les déséquilibres dus au poids de l’enfant, lorsque celui-ci est placé dans un siège du vélo, à l’avant ou à l’arrière.

Elle offre en définitive, sous certaines conditions, beaucoup de confort et de sécurité. Il est donc important de bien choisir sa remorque, et de respecter quelques règles d’utilisation, pour en tirer tous les bénéfices.

Enfin, la remorque permet aux parents d’avoir plus d’espace de rangement. Et, elle permet également de transporter deux enfants en même temps, à savoir un sur le siège avant ou arrière, et le plus petit s’installera tranquillement dans la remorque.

Respect des règles de sécurité d’une remorque vélo enfant

Lorsqu’il s’agit de transporter un enfant, il est toujours très important de lui assurer un maximum de sécurité. Et, pour bien choisir une remorque vélo bébé, il convient d’observer certains points :

Les Norme Européenne de sécurité en vigueur sont à respecter :

Il convient donc de constater qu’elles sont bien affichées sur la remorque.

PR NF EN 15918 Juin 2009 Cycles – Remorques pour bicyclettes – Exigences de sécurité et méthodes d’essai

Les points suivants seront également à vérifier

Vérifier la solidité de la structure. Il existe sur le marché des remorques fabriquées en aluminium qui est à la fois solide et léger.
Arceau de sécurité.
La remorque doit comporter une ceinture de sécurité avec cinq points d’attache pour éviter que le bébé ne soit expulsé à l’extérieur et se blesse.
Elle doit avoir les éléments suivant : un fanion et un catadioptre pour pouvoir être visible par les autres conducteurs.
Il ne faut pas oublier de vérifier la qualité de la bâche, car il faut protéger efficacement vos enfants contre la pluie, le vent, les petites bêtes
Elle devra être protégée par des pare-chocs aussi bien en avant qu’en arrière notamment pour éviter les éclaboussures.

Pour le confort de bébé, la remorque doit être munie d’un siège bébé destinée uniquement à cet effet.

Roulez plus doucement, sur les chemins dégradés : malgré les amortisseur, l’enfant risque d’être fortement ballotté dans l’habitacle.

Si la promenade dure longtemps, n’oubliez pas de pratiquer des pauses de temps en temps.

Papa-Maman-Bébé-dans-la-remorque

Les accessoires nécessaires en plus

Certains accessoires sont également à prévoir pour améliorer aussi bien le confort que la praticité de la remorque.

Si la balade se prolonge jusqu’à la tombée de la nuit, il faut penser à installer des éclairages.
Biberon, couches, goûter… un espace de rangement peut s’avérer indispensable.
Le bébé doit être protégé de la pluie, du vent et du froid par une capote.
Certains modèles disposent d’une option de roues modulables. Celle-ci permet de changer les roues et de les adapter selon le type de terrain.
Il est préférable de choisir un modèle qui pourra supporter le poids de votre enfant plus longtemps possible, et non restreint à une catégorie d’âge particulière. Les poids limites indiqués comprennent le poids de l’enfant plus celui des bagages.
Certaines remorques sont dotées d’amortisseurs. En limitant les chocs, cela améliore énormément le confort de l’enfant.
Certaines remorques peuvent être utilisées, sans vélo, comme une poussette.
Un frein permet de stabiliser la poussette dans les stationnements.

Précautions de conduite de la remorque

La personne qui conduit le vélo se doit d’être prudente, car la remorque se trouve sous l’angle de vision des chauffeurs de voitures. Il est donc conseillé de choisir un modèle suffisamment visible. Si vous avez deux enfants en bas âge, pour pouvoir le emmener en promenade ensemble, vous devrez choisir une remorque biplace.

La contrainte financière joue souvent un rôle décisif dans l’achat, ou non, d’une remorque vélo bébé, car cela représente une dépense importante. Mais nous vous conseillons de privilégier ce qui touche à la sécurité de votre enfant.

Enfin, prévoyez un espace de rangement pour votre remorque lorsque vous ne l’utilisez pas.

Par temps froid, le port de gants ou de moufles lorsque l’on promène son enfant dans une poussette se révèle indispensable, mais peu pratique.

Moufles-Handies

Que l’on veuille ouvrir son sac, utiliser son téléphone, ou effectuer n’importe quelle manipulation, le port de gants ne rend pas les actions aisées. Et les enlever, et les remettre constamment, devient vite fastidieux.

Dans ces conditions de basses température, les moufles pour poussette deviennent alors l’accessoire indispensable à installer. Une paire de moufles fixées aux poignées de la poussette permet de garder les mains bien au chaud. Facile à enfiler et à ôter, Elle libère les mains de maman en un tour de main. Et vous ne les perdez pas.

De plus, ces moufles sont réellement faciles à placer et à enlever, elles ne tiennent pas de place, et vous pouvez les ranger dans l’espace de rangement situé fréquemment sous la poussette.

Poussette-Fitness-3-Roues

Mamans sportives (Papas aussi), laissez-vous tenter !

La poussette 3 roues sport, baptisée aussi poussette jogging fait des émules dans le monde des jeunes parents.

La maman, après l’accouchement, éprouve le besoin de reconstituer un organisme qui s’est affaibli, qui n’a pas pu être entretenu.

De longues promenades dans les parcs, les jardins publics, ou à la campagne, sont des occasions de se refaire une santé, tout en promenant bébé.

La poussette tout terrain, avec de grosses roues et des suspensions sur chacune d’entre elles est l’outil idéal pour ces types de ballades.

Pour ne pas se trouver confinés dans l’isolement, et aussi pour se motiver, les mamans, et parfois les papas, se regroupent pour effectuer des exercices ensemble. Cela permet de transformer en amusement collectif des séances d’exercices qui pourraient sembler autrement rébarbatives. Et puis, cela permet de faire de nouvelles connaissances et d’enrichir ses relations. Et les mamans qui du fait de leurs occupations quotidiennes manquent habituellement cruellement de temps pour s’occuper d’elles, trouvent le moyen de concilier devoir et plaisir.

L’équipement conseillé pour la séance

Habillez-vous (ainsi que bébé) en fonction de la température extérieure. Prévoyez d’emporter un chapeau, des lunettes de soleil, de la crème solaire, et surtout, des bouteilles d’eau.

Gym Poussette, Jogging Poussette … :
Sous des appellations diverses, des mouvements se sont constitués pour regrouper des mamans isolées, et leur faire pratiquer des activités physiques qui ont le bon ton de réunir :

ondes-wifi

Les ondes Wifi ne sont potentiellement pas les seules ondes qui peuvent menacer votre bébé, mais ce sont celles que nous avons choisi de traiter principalement dans cet article.

Certains parent connaissent les effets éventuellement négatifs liés à l’exposition aux ondes électromagnétiques, mais ils décident que les bénéfices liée à l’utilisation de tels appareils sont plus importants que les inconvénients.

D’autres parents, par ignorance ou par inconscience, ont choisi de ne pas s’en préoccuper.

La question fondamentale demeure celle ci : Les parents peuvent-ils prendre le risque d’exposer leur enfant à des ondes Wifi supposées dangereuses, même si les preuves définitives de la dangerosité ne sont pas apportées ?

De nombreuses études prétendent que ces ondes sont sans danger « dans le cas d’une utilisation normale ».

D’autres soulignent que des ondes qui pénètrent les organes vivants ne peuvent pas le faire sans effets secondaires :

Le rapport BioInitiative 2012 montre que les jeunes enfants ont une sensibilité particulière en ce qui concerne les risques engendrés par les ondes électromagnétiques et technologies sans fil.  La radiation peut pénétrer plus profondément le cerveau d’un bébé à cause de la fragilité de son crâne. La même étude classifie les ondes Wifi comme cancérigènes pour les êtres humains, prenant en considération le risque élevé de développement des tumeurs cérébrales malignes. De plus, même si les recherches ne sont pas finalisées sur ce sujet-là, le rapport a mis l’accent sur le risque de développement de l’autisme et des symptômes associées. La conclusion claire de ce rapport est qu’il est urgent de limiter l’exposition des enfants aux ondes électromagnétiques.

D’autres études pertinentes sur les effets des ondes Wifi montrent que les jeunes enfants exposés à ce type de radiations ont développé des cauchemars, des sautes d’humeur, une immunité réduite ainsi que des problèmes dermatologiques persistants.

Le passé plaide pour la prise en compte ici du principe de précaution :

Dans le passé, les industriels ont souvent développé leur industrie, en niant les dangers inhérents à leurs produits. Le cas de l’amiante, dont le caractère cancérigène avait été détecté en 1898 mais qui ne sera interdit en France qu’en 1997 est exemplaire. Source Wikipedia

Nous ne disposons pas des moyens de départager ces deux positions, mais nous conseillerons quand même aux parents de protéger leur enfant, quitte à ce que cela soit fait inutilement.

Pour ceux qui souhaitent adopter le principe de précaution, nous fournirons quelques pistes de protections.

Comment désactiver le wifi ?

Beaucoup de personnes croient qu’il suffit de déconnecter les options Wifi des téléphones, des tablettes ou des ordinateurs pour éliminer le risque.

En réalité, l’émission d’ondes Wifi dans votre maison provient de votre Box, et comme cette émission permanente est activée par défaut, il conviendra de la désactiver.

Le mode de désactivation du mode Wifi sur votre box diffère selon la marque du constructeur. Le site Robin des Toits a publié un article pratique sur les modes de désactivation. Si vous ne trouvez pas traité ici le cas de votre Box, cherchez Désactiver le Wifi dans votre moteur de recherche préféré.

Il faut être bien conscient que nous ne pouvons qu’éliminer les ondes que nous émettons, et non celles qui proviennent de notre voisinage.

Une solution pour vivre sans Wifi

Pour éviter les effets négatifs listés ci-dessus, vous pouvez prendre les décisions suivantes concernant l’aménagement de votre maison. Ces conseils sont en fait des mesures de précaution pour vous guider dans vos démarches :

Après avoir désactivé nos sources d’ondes Wifi, nous pouvons installer un réseau à base de câbles RJ45.

Ces câbles sont blindés, ce qui entraine une diminution conséquente des ondes. Les débits transférés sont beaucoup plus importants que lorsqu’on utilise le Wifi, de sorte que les connexions deviennent beaucoup plus rapides. En contrepartie, cela entraine des contraintes pour faire passer les câbles RJ45 dans la maison.

Courant Porteur en Ligne (CPL) : C’est un système qui utilise le réseau électrique de la maison pour relier une Box à un ordinateur ou à un téléviseur, évitant l’utilisation de la connexion Wifi. Ici, encore, les experts de tous bords sont en désaccord sur la dangerosité du montage. Donc, suivant le même principe de précaution, il vaut mieux éviter.

Les produits sensés vous protéger contre les ondes nocives : Nous pouvons placer dans cette catégorie, les peintures et les papiers pains anti ondes, les baldaquins à placer au-dessus du lit du bébé pour annuler les effets négatifs des ondes Wifi.

En conclusion

Dans le secteur des réseaux informatiques, indispensable à notre développement économique, la priorité des industriels et des gouvernements ne consiste pas à créée un cadre informatif objectif capable de rassurer les consommateurs.

Et on ne sera pas pour autant rassuré par l’affirmation de L’Agence Nationale Sanitaire (Anses) qui résume ainsi le problème :

L’exposition aux ondes électromagnétiques peut provoquer des modifications biologiques sur le corps mais les données scientifiques disponibles ne montrent pas « d’effet avéré » sur la santé.

Pour nous rassurer, on peut faire mieux.

Constituer une trousse de premiers soins pour votre bébé  pour la maison ou pour transporter lors de vos déplacements.

Conserver son bébé en bonne santé et en sécurité est la priorité absolue de tous les parents. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous insistons autant sur les problèmes de sécurité dans nos articles. Prévenir, surveiller, permettent d’éviter bien des accidents, mais malheureusement, pas tous. En cas de problème important, il convient de prendre contact immédiatement avec un professionnel de la santé. La trousse de premier soin pour bébé ne contiendra donc que des accessoires et des produits utilisables par les parents : cela comprendra, par exemple, les produits permettant de protéger une petite plaie, ou ceux destinés à soulager les fesses irritées du bébé. Cela ne dispensera pas de l’acquisition d’un manuel de premiers secours qu’il conviendra de lire. Les tout-petits ne pouvant pas, le plus souvent, indiquer ce qui les incommode, leurs parents doivent être attentifs, et préparés à y faire face avec leur trousse de premiers secours. Celle-ci ne doit pas nécessairement contenir tous les instrument et produits existants, mais seulement les plus importants.

Importance de la trousse de premiers soins

Les accidents mineurs ne nous préviennent pas à l’avance. C’est pour cette raison que détenir une trousse de premiers soins est important. Notre kit contiendra des bandages, des crèmes et tous les instruments qui permettent de prendre en charge rapidement ces petits bobos. La taille et le contenu de la trousse dépendront à la fois de la liste des accidents plausibles et de l’âge des enfants. Le carnet de santé du ou des enfants, ou une copie à jour, devra être constamment accessible. Les numéros de téléphone de votre médecin, de SOS médecin, et des hôpitaux les plus proches devront y être inscrits. Cette trousse devra être conservée dans un emplacement fermé à clef, et ses composants remplacés avant leur date de péremption. Une liste des dates de péremption sera conservée dans la trousse.

premiers-soins

Les classiques à inclure dans votre kit

La trousses basique des premiers soins pour les bébés comprendra au minimum : Un coupe-ongles ou un kit manucure. Une paire de ciseaux à bouts ronds. Une pince à épiler, ainsi que des aiguilles pour enlever des échardes. Un thermomètre digital pour les bébés. Un aspirateur nasal (mouche-bébé), du spray nasal. Du coton et des boites de pansements adhésifs de tailles différentes, des compresses de gaze. De l’alcool à 70° pour désinfecter les plaies et nettoyer le thermomètre. Une crèmes pour soulager les piqures, les démangeaisons … Une crème solaire. Du Paracétamol et un doseur pour administrer le produit en fonction du poids du bébé. Du sérum physiologique en dosettes. Un rouleau de sparadrap. Attention, certains de ces produits ne doivent pas être administrés à des enfants de moins de 6 mois. Lisez bien les notices. Conservez soigneusement les notices des médicaments dans leurs boites respectives. Les articles énumérés ci-dessus correspondent aux principaux besoins.

Avez vous besoin d’une deuxième trousse de premiers soins pour vos déplacements quotidiens ?
Votre trousse vous accompagnera dans vos grands déplacements, mais elle se révèlera souvent trop encombrante quand vous effectuez, par exemple, vos courses avec bébé. Vous pouvez choisir de constituer une trousse comprenant seulement quelques accessoires que vous aurez sélectionnés. Celle ci prendra place dans votre sac à main, ou dans les espaces de rangement de votre poussette. Les numéros d’urgences devront aussi y être copiés.

Nous vous invitons à consulter notre précédent article traitant de la sécurité des enfants dans une maison. Comment diminuer les risques d’accident Cet article contient, entre autres : – une vidéo de rappel de conseils de sécurité. – une vidéo d’information sur les formations premiers secours à enfants et nourrissons proposées par la Croix-Rouge.

Protection-poussette-contre-la-pluie

Protéger votre bébé contre les moustiques et les conditions météorologiques telles que le froid, la pluie et le soleil est particulièrement important lorsque vous promenez votre petit ange dans sa poussette.

C’est la raison pour laquelle nous allons étudier les meilleures protections que l’on puisse offrir à votre bébé afin qu’il soit toujours à l’aise, et à l’abri de tout ce qui peut l’incommoder.

À l’heure actuelle, il existe de nombreux accessoires que vous pouvez envisager d’acheter pour assurer son bien-être lorsqu’il est dans sa poussette .

Nous noterons que certains des accessoires étudiés peuvent être fournis dès l’origine avec la poussette, ou faire l’objet d’options à acquérir séparément. Les accessoires fournis en option s’adaptent généralement mieux à la poussette que des accessoires achetés auprès d’autres fournisseurs. Enfin, il convient de bien vérifier la compatibilité entre la poussette et l’article que l’on achète à part.

Personnalisation de la poussette

Les accessoires à utiliser dépendront, bien sûr du lieu de la promenade, et des conditions climatiques.

Un point à observer en premier : avant même d’acquérir un accessoire destiné à être installé et désinstallé fréquemment, il faut contrôler son système de fixation à la poussette. Car c’est souvent ici que surviennent les problèmes avec le temps. La qualité est à privilégier dans le choix de ces éléments peu onéreux, si on veut éviter les mauvaises surprises dont on ne s’apercevra qu’à l’usage.

La moustiquaire, protéger bébé contre les moustiques

C’est un moyen facile à utiliser, et peu onéreux, de protéger l’enfant des piqures d’insectes (les moustiques, mais aussi les mouches et les guêpes).

Elle se décline en de nombreux modèles adaptables les uns sur les landaus, les autres sur les poussettes cannes … certains sont vendus avec la prétention de s’adapter à tous les types de poussette.

Certaines protections comportent des mailles traitées avec des insecticides, (les produits étant présentés comme étant sans risques pour l’enfant par le constructeur), d’autres sont vendues sans traitement. Des bombes aérosol sont fournies à part pour réimprégner la maille avec l’insecticide suite à de nombreux lavages.

L’habillage pluie, protéger bébé de la pluie et du vent

Tout comme les moustiquaires, les habillages pluie se divisent en de nombreux modèles qui sont, soit spécialisés par types de poussettes, soit, universels.

Garder bébé au sec, c’est bien. Si on peut trouver un habillage pluie qui permette de protéger aussi le panier situé entre les roues, et destiné à stocker, sacs, couches, etc. c’est encore mieux.

Protéger bébé contre le froid

De nombreux articles sont disponible pour le protéger contre le froid.

La chancelière qui se fixe à la poussette permet de maintenir l’enfant au chaud, et bien sanglé, pendant toute la promenade.

Vidéo installation d’une chancelière sur une poussette :

   

Couvertures – Si le temps est froid, n’oubliez pas de couvrir votre bébé avec une couverture.

Protéger ses extrémités – Les mains, les pieds et la tête de bébé sont exposés et doivent être protégés.

Protéger bébé contre le soleil

Des capotes pare-soleil avec protection anti-UV existent pour tous les types de poussettes. Cela peut être utile pour promener bébé pendant la belle saison. On peut également acquérir une ombrelle qui s’accroche à la poussette.

Sélectionnez les vêtements de bébé

Tout comme vous choisissez les accessoires en fonction du contexte, choisissez des vêtements adaptés aux conditions climatiques et à l’environnement.

Le Youpala, également appelé Trotteur a mauvaise presse. Non seulement, les experts de la petite enfance trouvent qu’il ne joue pas son rôle qui consiste à favoriser l’apprentissage de la marche, mais un contraire, qu’il la contrarie.

Le Youpala est interdit de vente au Canada depuis 2004, et son utilisation formellement déconseillé aux parents par le CPSC, American Academy of Pediatrics . Et ceci, en raison des nombreux accidents qui ont été provoqués par l’utilisation du produit.

Bébé-et-son-Youpala
C’est la raison pour laquelle, nous ne prodigueront, ni conseils d’achat, ni conseils d’utilisation.

La fixation Isofix, une solution de sécurité éprouvée que peu de parents connaissent et utilisent. Elle est disponible sur toutes les voitures depuis Février 2011.

Certains véhicules immatriculés depuis Février 2006 ont pu en être équipés.

La fixation Isofix constitue donc un équipement standard des nouvelles voitures, et les constructeurs de sièges auto pour enfants ont adapté leurs modèles pour l’utiliser.

C’est un standard international permettant de fixer le siège à la voiture sans utiliser les mécanismes des ceintures de sécurité.

La norme R44

L’objectif de cette norme R44 consiste à réduire les risques physiques de blessure de l’enfant en cas de collision en améliorant le système d’encrage du siège auto. Elle laisse néanmoins le choix entre les solutions Isofix et celles utilisant les ceintures de sécurité.

La rigidité de l’ensemble, due à sa fixation au châssis, en a été bonifié.

Avec ce système, le siège auto se fixe facilement, sans possibilité de mal le positionner. Par exemple, une étude réalisée au Royaume uni en 2011 a montré que 52% des sièges pour enfants étaient installés d’une manière incorrecte.

Il faut malheureusement noter que les sièges équipés de cette fixation sont plus onéreux que les autres.

Nous aborderons brièvement plus loin les nouveautés de la nouvelle norme I-Size R129.

Vous trouverez ci-dessous, pour plus d’information, les liens des sites :

De La Prévention Routière

De la revue QUE CHOISIR

Quoi qu’il en soit, si vous avez déjà acquis un siège auto utilisant une ceinture de sécurité, vous pouvez toujours continuer à l’utiliser.

Votre enfant sera toujours en sécurité avec.

la nouvelle norme I-Size R129

Depuis Juillet 2013, la norme I-Size R129 est en vigueur.

Il faut retenir immédiatement de cette norme, c’est qu’elle n’impose en aucune façon aux parents de modifier leur équipement.

Ceux ci pourront continuer à utiliser jusqu’en 2018 les produits achetés. Et ils trouveront encore dans le commerce pendant un certain temps, des sièges ceinturés.

Seuls les constructeurs de sièges auto sont concernés et ils devront, s’ils vendent des sièges avec fixation Isofix, ne vendre que des sièges agréés par la nouvelle norme.

De nombreux changement accompagnent cette norme

La classification des sièges va changer, et elle ne se fera plus en fonction du poids de l’enfant, mais de sa taille.

L’utilisation des produits Isofix rend obligatoire l’installation de l’enfant dos à la route, et ceci jusqu’à quinze mois.

En résumé, les modifications en cours ne peuvent qu’être bien accueillies, car la nouvelle norme, en définitive assure plus de sécurité pour les enfants, et plus de facilité d’installation des sièges pour les parents.

Il reste à espérer que la concurrence entre les fournisseurs permette une baisses des prix de leurs produits.

Vous trouverez ici une liste de problèmes de sécurité que l’on rencontre dans les maisons et qui les rendent inhospitalières pour les jeunes enfants.

Éliminer les risques d’accidents ne dispense pas d’une obligation de vigilance, car les accidents surviennent principalement lors d’un manque de surveillance par un adulte. Ne jamais le laisser seul.

N’attendez pas que votre enfant ait commencé à explorer la maison pour vous préoccuper de ce problème, d’autant plus que vous pouvez être amené à recevoir à l’improviste les enfants des autres.

Explorez consciencieusement tout l’espace accessibles pour votre enfant, en sachant que, s’il reste un seul endroit dangereux, bébé qui n’a aucune conscience du danger, le trouvera.

Expliquez aux enfants les dangers existant, dès qu’ils sont en âge de comprendre, et n’ayez pas peur de répéter, encore répéter.

Nous avons farfouillé de longues heures pour trouver la liste des actions que nos chers petits sont capables de trouver pour se blesser.

En voilà la liste

CONSEILS DE SÉCURITÉ

Une vidéo de rappels pour les parents et les enfants d’un certain âge :

   

Les numéros de téléphone pour appeler des secours doivent être placés près du combiné téléphonique :

Le 15, le 18 …

Une carte telle que présentée dans la vidéo ci-dessus peut-être pré remplie.

Appel-Secours

Vous devez avoir immédiatement disponibles, et visible par tous

Les numéros de téléphone de votre médecin, de SOS médecin, des hôpitaux les plus proches.

La liste des conseils

Défenestration

Ne pas laisser d’objets sous les fenêtres qui permettent à un enfant d’y accéder.

N’oubliez pas qu’un enfant à partir d’un certain âge peut de lui-même déplacer une chaise ou tout autre objet.

Faites poser, s’il y a un risque, un limiteur d’ouverture de fenêtre, ou équiper le dispositif d’ouverture d’une serrure.

Bien entendu, les balcons et portes fenêtres doivent rester inaccessibles.

Chutes diverses

Dans les escaliers, les couloirs, ainsi que dans toutes les pièces, ramassez immédiatement les objets qui trainent et sur lesquels on pourrait marcher par mégarde. Ces types d’accident ne concernent d’ailleurs pas que les enfants.

Ne l’abandonnez pas sur la table à langer.

Attachez le correctement sur sa chaise-haute.

Mettez hors de vue et d’atteinte tous les briquets et boites d’allumettes.

Installez des barrières de sécurité, en haut et en bas des escaliers.

Suffocation

Placez hors de portée les sacs plastiques que vous utilisez : Sacs poubelle, sacs de protection des vêtements qui reviennent du pressing, par exemple.

N’oubliez pas que chez le tout petit, n’importe quel produit, comestible ou non, est susceptible de conduire à la suffocation, s’il en ingère une trop grande quantité à la fois. Surveiller attentivement bébé pendant tout son repas n’est pas une précaution superflue.

Brûlures

Interdisez l’accès à la cuisine quand vous n’y êtes pas, et limitez-le quand vous cuisinez.

Les cheminées, s’il y en a doivent être munies de protections, qu’elles soient ou non utilisées.

Pour les plus petits, vous pouvez installer une barrière de sécurité à l’entrée de la cuisine.

Les petits enfants adorent toucher les boutons de la cuisinière à gaz, ne l’oubliez pas.

Ne laissez pas les poignées des casseroles dépasser sur le devant de la cuisinière : tournez-les vers le centre. Si possible, utilisez les brûleurs les plus éloignés.

Risques-de-Brulures

Équipez vos prises électriques de caches pour éviter que l’enfant s’électrocute en y introduisant un objet. Ne laissez pas trainer les prolongateurs électriques inutilisés.

Risques-Accidents-Electriques

Débranchez les appareils non utilisés.

Empoisonnement

Conservez tous les médicaments dans une armoire fermée (et pas seulement fermant) à clé.

Et, ne les laissez pas trainer si vous ne les prenez pas tout de suite. Il n’y a rien qui ressemble plus à un bonbon, pour un tout petit, qu’un médicament.

Rangez hors de portée et fermés tous les produits ménagers et cosmétiques que vous utilisez.

Risques-Produits-Menagers

Coupures

Que ce soit dans la cuisine ou dans toute autre pièce, veillez à ne pas laisser en vue des objets coupants ou perçants (couteaux, ciseaux, aiguilles à tricoter …).

Divers

Risques

Les pièces interdites doivent être fermées à clé, et la clé rendue non accessible.

Enlevez les clés des armoires, en commençant par les portes basses qu’affectionnent les plus jeunes.

Ne laissez pas des objets sur les tables, commodes, que l’enfant peut faire tomber sur lui, comme par exemple, une statue ou un pot de fleurs.

Evitez de les laisser seuls dans une pièce avec votre chien ou votre chat.

Chocs divers

Bébé, qui se promène à quatre pattes, va se passer sous les tables, sous les chaises, et bien sûr, se relever à ce moment là. Boom, bobo. Si vous ne pouvez éliminer ce risque, il ne vous reste qu’à bien surveiller l’enfant pour empêcher l’approche de ces lieux dangereux.

Les tables basses, et certains meubles présentent des coins pouvant blesser gravement l’enfant en cas de choc. Pour y remédier, on peut adapter aux coins de tables des protections vendues dans le commerce, qui atténueront les chocs.

Risques d’incendie

Quand on fait le tour de la maison pour détecter les lieux dangereux, on pense rarement aux risques d’incendie. Des cheminées non ramonées, des chauffages placées trop près de lits ou de rideaux, des lignes électriques en surcharge, des rallonges qui courent sous les tapis …

Un extincteur, non obligatoire, peut se révéler utile.

Un détecteur de fumées deviendra obligatoire après le 10 Mars 2015.

Risque de noyade

Interdisez tous les accès à tous les endroits où un enfant peut se noyer. Souvenez-vous qu’il n’est pas nécessaire qu’il y ait une profondeur d’eau importante pour qu’un accident survienne.

Il peut se noyer dans quelques centimètres d’eau, si vous le laissez seul dans la baignoire.

parc pour enfant

Choisir le fond de parc de bébé

Le fond de parc, ou tapis de parc, est un accessoire indispensable pour agrémenter le parc de bébé. C’est à la fois un élément ludique aux couleurs vives, une protection en cas de chute, et une source de confort. Et cela isole aussi du froid, si le parc n’a pas de fond.

De ce fait, il est important de bien le choisir afin qu’il représente un endroit agréable pour votre enfant.

Les différents types de fond de parc
La forme d’un fond de parc dépend de ce dernier. Et, sur le marché les formes différentes ne manquent pas :

Avant d’en choisir un, il convient de vérifier les mesures de votre parc.

Certains magasins de puéricultures proposent des fonds avec des tours de parc assortis.

Vous noterez que si votre parc n’est pas doté d’un fond d’origine, vous pourrez choisir un tapis dont la taille pourra excéder celle du parc, et qui pourra vous servir de tapis de jeux quand le parc n’est pas utilisé.

La sécurité de bébé

Mis à part la forme et les mesures, pour le bien-être de votre bébé vous devez aussi privilégier sa sécurité.

En premier lieu, il est important de choisir un fond fabriqué avec une matière assez solide. En effet, comme bébé gigote un peu partout dans son parc, avec ses jouets, un fond qui se déchire facilement peut causer des petits bobos. Et, de plus, les fils ou la matière qui le compose peuvent le blesser.

Il conviendra aussi, de choisir un fond qui soit fabriqué avec des matières non allergènes.

Il existe de nombreuses matières qui sont utilisées pour la fabrication des fonds de parcs, que vous pouvez trouver sur le marché.

Les Tapis-Puzzle dangereux ?

Actuellement, les produits les plus vendus sont constitués d’une mousse EVA qui leur confère des propriétés intéressantes : isolation thermique et phonique, amortit les chocs, lavable à froid en machine. En contrepartie, certains organismes soulignent le caractère dangereux du produit.
Il est recommandé de conserver les tapis-puzzle à l’air libre pendant quelques jours avant de les mettre en service.

Le choix de la matière est donc important. Il est conseillé de choisir un fond avec un rembourrage pour offrir un confort optimal à bébé.

Nous vous conseillons donc d’éviter d’acquérir ces produits d’occasion, car les dates de fabrication ne figurent, en principe, pas sur les tapis.

Des couleurs et des motifs pour stimuler bébé

Un parc étant un terrain de jeu, de découverte et surtout de stimulation de ses sens, les couleurs et les formes vont jouer un rôle important.

De ce fait, il est conseillé de choisir un fond avec des couleurs vives qui éveilleront les sens de votre enfant. Choisissez donc des couleurs comme le rouge, le vert, l’orange, le bleu turquoise ou encore du rose. Il conviendra, bien entendu, d’éviter les couleurs ternes.

Du côté des motifs, optez pour des tapis permettant de développer son imagination : des carrés, des triangles, des ronds.

Une autre option consiste à choisir des fonds avec des dessins d’animaux, des chiffres, des lettres …

Tapis-déveil-de-bébé.

Le tapis d’éveil, à quoi ça sert ?

Dés la naissance, votre bébé active ses ressources naturelles pour développer ses muscles, activer sa coordination, et prendre conscience du monde qui l’entoure.

Lorsque l’enfant est réveillé, s’il est constamment laissé dans un environnement pauvre en stimuli, sa capacité à se développer pourra s’en ressentir. A l’inverse, un bébé constamment bombardé de stimuli risque de s’épuiser. Un juste milieu est donc à rechercher.

Le tapis d’éveil est un accessoire pratique pour aider bébé à développer ses capacités, et vous pouvez le considérer comme un mini gymnase destiné à entrainer votre enfant.

Critères de choix d’un tapis d’éveil

Nous venons de voir que le tapis d’éveil était un élément indispensable pour éveiller les sens des petits et les aider à développer leur motricité.

Il convient donc de bien le choisir, car il devra remplir certains critères que nous suggérons : confortable, riche en couleurs, avec de multiples activités, pratique à utiliser, et sécurisé. Il pourra se présenter sous la forme d’un système complet comprenant une arche supportant les jouets et un tapis, ou d’une arche et ses jouets, destinée à servir de portique à un berceau, un couffin ou à un transat.

Le confort

C’est un endroit où l’enfant devra se sentir à l’aise. Dans le cas contraire, bébé n’appréciera pas du tout son tapis d’éveil, même s’il trouve les jouets très attrayants. Il faut donc s’assurer que le tapis est bien confortable. Préférez donc :

Un tapis assez grand pour qu’il puisse se rouler dans plusieurs directions sans sortir du tapis.
Un tapis assez rembourré pour que sa surface ne fasse pas souffrir son petit dos
Une fois bien installé, ce sera son endroit préféré.

Les jeux de couleurs

Comme il est question d’éveiller les 5 sens de votre bébé, les couleurs jouent un rôle important. En effet, elles permettent de capter son attention, et lui permettent d’effectuer inconsciemment des distinctions. Pour cela, choisissez un tapis d’éveil aux couleurs vives (en évitant les pastels) comme le rouge, l’orange, le bleu turquoise, le jaune …

La diversité des activités

Certains tapis d’éveil sont vendus pour être utilisés dès la naissance, mais bébé ne commencera réellement à l’utiliser qu’à partir du 2eme mois et continuera jusqu’au 10eme. Les activités à découvrir sur le tapis doivent donc le motiver durant cette longue période. Donc, choisissez un tapis disposant de plusieurs activités.

Certains modèles permettent de fixer les jouets amovibles, aussi bien sur l’arche que sur le tapis.

Les plus appréciés sont : les hochets, les miroirs en plastique, les personnages en coton et surtout les manèges à musique. Bien sûr, le tout étant dans des couleurs très vives.

Enfin, évitez de semer la confusion dans l’esprit de votre bébé, et maintenez l’arche et le tapis sans excès de jouets.

Le côté pratique

Le tapis d’éveil est un accessoire qui sera utilisé très souvent. Il faut donc qu’il soit pratique à ranger.

Lorsque vous décidez d’en acheter un, pensez un peu à vous et choisissez :

Un tapis pliable avec un sac de rangement, doté d’une poignée de transport.
Un tapis lavable, car un bébé va le salir souvent. Il existe des modèles qui se lavent à la machine. Les autres sont en plastique ou en mousse et leur nettoyage se fera en utilisant un chiffon humide ou une éponge.
Il existe enfin des tapis munis de moustiquaires ou de parasoleil, pour protéger bébé.

Bébé-et-son-tapis-d-éveil

La sécurité du tapis d’éveil

La sécurité reste un point primordial à ne pas négliger lorsqu’il est question de choisir les affaires d’un bébé.
Un tapis d’éveil doit répondre aux normes exigées pour la sécurité. Il faut donc vérifier que le produit comporte une mention de conformité. (Conforme aux normes EN 71)

Il est aussi indispensable de vérifier si le tapis convient à l’âge de votre enfant.

De plus, il est nécessaire de contrôler l’épaisseur du tapis pour s’assurer qu’il absorbe suffisamment les choc, et qu’il protège bébé pour qu’il ne prenne pas froid au contact du sol. En contrepartie, il ne doit pas permettre à l’enfant de s’enfoncer, au risque de s’étouffer.

Enfin, même si vous êtes très occupé, il ne faut jamais laisser un bébé seul sans surveillance sur un tapis.

Le tapis d’éveil devra ainsi pouvoir être déplacé pour pouvoir l’installer dans la pièce où vous vous trouvez.

écharpe de portage bébé Baby In Sling With Mother

Utilisable dès la naissance, le porte bébé peut se répartir en plusieurs modèles, parmi lesquels, on distinguera l’écharpe de portage et le porte bébé kangourou.

Pour la maman, prendre soin de son bébé n’est jamais une tâche facile. Et, ça l’est d’autant moins durant les premiers mois, qu’il n’est pas souhaitable de briser brutalement le lien charnel maternel construit durant la grossesse.

L’Écharpe de portage

Le moins onéreux des systèmes de transport des bébés.
C’est pour ces raisons que le portage à connu un tel succès dans toutes les parties du monde.

Les points à prendre en considération

1. Le confort : le confort des parents et du bébé est essentiel dans le choix de la position du bébé, car, comme les mamans l’utilisent durant de longues périodes, il est important qu’elles se sentent confortable en l’utilisant. Et, donc, le choix du tissus et du nœud viendront seulement au deuxième rang.

2 La facilité d’utilisation : Il est très important de choisir le mode de portage qui vous convient le mieux, et que vous pouvez mettre en place rapidement.

3 La sécurité de l’enfant : Nous vous renvoyons à l’article sécurité de l’excellent site Aimer Porter qui comporte, comme son nom l’indique, de très nombreux articles bien documentés sur le portage.

Les trois manières de porter l’enfant

Les cinq vidéos présentées ci-dessous proviennent du site web Maternage Proximal

L’écharpe de portage est très facile à utiliser, une fois que l’on a visualisé les façons de l’installer.

Nous vous suggérons de tester les diverses variantes, afin de découvrir celle qui vous convient le mieux. Cela permet aussi de varier les positions de portage pour éviter les douleurs dues à une position maintenue trop longtemps.

Portage devant soi

 

Portage sur le dos

 

Portage Mei tai

 

Les dimensions de l’écharpe de portage

La longueur des écharpes de portage que l’on trouve dans le commerce varie entre 2,5 Mètres et 6 Mètres en fonction de la taille du porteur et du type de portage.

Pour essayer d’y voir plus claire dans ces dimensions extrêmes, nous avons sélectionné pour vous la vidéo visible ci-dessous.

Si plusieurs personnes doivent utiliser la même écharpe, il conviendra d’effectuer le calcul des longueurs pour chacune d’entre elles, et choisir la plus longue.

   

Si vous cherchez un produit, à la base peu onéreux, peu encombrant et léger, permettant de bercer votre bébé et de l’endormir, le transat enfant est le produit qu’il vous faut. Il doit permettre à l’enfant d’opérer un balancement naturel, généré uniquement par ses mouvements.

Des accessoires intégrés dans certains modèles, comme la vibration du transat et l’ajout de mélodies, se chargeront d’en pimenter le prix qui pourra ainsi atteindre celui des balancelles.

Nous vous conseillons de consulter également la page consacrée aux balancelles, les deux produits ayant des fonctionnalités et des usages similaires.

La durée d’utilisation définie par le constructeur est très variable, et dépend principalement du poids de l’enfant. Utilisable dès la naissance, elle s’étage entre 6 et 9 Kg pour les modèles habituellement commercialisés, pour atteindre le poids de 26 Kg dans le cas, par exemple, du transat Nuna Leaf Carbon.

Utilisation du transat enfant

Pour bébé, c’est la possibilité d’observer le monde qui l’entoure quand le siège est en position inclinée, de s’assoupir, bercé par ses parents, quand il est en position horizontale, et de prendre ses repas avec un siège en position assise.

Il sera toujours agréable pour un parent, de pouvoir poser son enfant dans le transat, bien sanglé dans son harnais, afin de pouvoir vaquer librement à ses occupations.

Caractéristiques du transat bébé

Le rembourrage et l’entretien du siège

Le confort du tout petit en dépend. Vérifiez donc l’épaisseur du siège.

Un coussin réducteur amovible améliorant la position du nouveau-né est un plus appréciable.

Un ensemble déhoussable et lavable n’est pas un luxe, si on considération les multiples occasions qui s’offrent à bébé de salir le siège.

Les sangles de sécurité

Le transat doit être équipé d’un harnais 3 ou 5 points assurant une bonne sécurité à l’enfant.

Mode fixe et mode balancement

Outre le mode balancement, il sera utile de bénéficier d’un mode dit fixe, interdisant le balancement.

Transat réglable en hauteur

Ce transat permet au parent de ne pas se casser le dos en se penchant pour s’occuper de bébé, celui-ci étant à la bonne hauteur.

Arche pour transat

Certains modèles sont équipés d’une barre de jeu qui peut être amovible.

Nombre de positions du siège

Le transat devra disposer de plusieurs positions réglables permettant d’avoir au moins 3 positions d’inclinaison, à savoir, allongée, assise et semi-assise.

bebe-transat

Avant d’acheter le transat, lisez bien les instructions du fabricant, car elles vous indiquent les limites de taille et de poids de l’enfant à ne pas dépasser. Cela vous permet d’estimer jusqu’à quel âge l’accessoire sera utilisable.

Si vous devez le transporter dans le coffre de votre voiture, n’oubliez pas de vérifier ses dimensions, une fois plié.

Conseils de sécurité

Vérifiez la stabilité du transat. Il doit être suffisamment large pour ne pas se renverser avec les mouvements de bébé. Plus la base est large, moins il est susceptible de se retourner.

Ne le positionnez jamais en hauteur. Placez le sur le sol, jamais en hauteur, en évitant la proximité de sources de chaleur.

Ne laissez pas l’enfant sans surveillance, et veillez à ce qu’il soit correctement sanglé.

Le transat n’est pas un berceau, et il convient d’éviter de le laisser attaché dedans durant de longues périodes.

Le transat pour bébé doit être conforme à la norme EN12790 de 2009. Conforme aux éxigences de sécurité.

Le moment du bain est un moment privilégie que partagent les parents avec leur bébé.

Pour que cela reste un instant de plaisir pour les petits, et pour les parents, il est important de disposer de bons accessoires, et d’une baignoire bébé qui soit confortable, qui assure une bonne sécurité, et qui soit installée au bon endroit.

Il faut noter dès maintenant que le bain peut constituer un danger pour notre petit bout de chou, car le risque de noyade dans une baignoire est possible. De ce fait, il convient de bien surveiller, à tout instant, bébé dans sa baignoire.

Avoir une baignoire bébé adaptée à nos besoins

Avant d’acheter une baignoire pour son bébé, il faut prendre un temps de réflexion pour déterminer quel type est le mieux adapté à la configuration de notre maison, notamment si l’espace dont on dispose est réduit.

Voici quelques questions indispensables à se poser avant de décider un achat :

Quelle type de baignoire est le mieux adaptée à l’espace dont on dispose et à l’âge de l’enfant ?

Laver bébé dans le lavabo

Quand bébé est encore tout petit, et très léger, beaucoup de parents le lavent tout simplement dans le lavabo.
C’est économique et sans danger. Des accessoires permettent d’assurer une position confortable à l’enfant.
Dans la vidéo ci-dessous, vous trouverez un exemple de ces produits qui peuvent nous faciliter la vie.

Laver bébé dans un transat de bain

Le transat de bain ressemble à un transat que l’on place dans une baignoire, dans lequel l’enfant est plus ou moins bien maintenu en place suivant les modèles.

bebe-maman-douche

Laver l’enfant dans une baignoire en plastique

La majorité des baignoires sont des répliques de baignoires adultes, de petite taille, et en plastique. Cela permet de choisir leur emplacement. Certains la posent à l’intérieur d’une baignoire adulte, d’autres choisissent de la poser sur une surface plane. Dans tous les cas, il est bon d’éviter de la positionner loin d’un robinet et loin d’une voie d’évacuation de l’eau.

La sécurité et le confort de bébé dans sa baignoire

Le bain est un moment agréable, mais c’est aussi le moment où il faut être le plus vigilant, car le risque de glissades ou de chutes est important. De plus, il ne faut pas déplacer la baignoire avec l’enfant à l’intérieur.

Pour éviter cela, il faut s’assurer

que la structure de la baignoire bébé est solide.
que baignoire est installée sur un support stable.
qu’elle est conforme aux normes de sécurité en vigueur. Norme XP S 54-044 .
que l’on dispose d’une arrivée d’eau à proximité.

Les éléments de confort du bain

Une pièce sans courants d’air, maintenue à une température constante au voisinage des 22 degrés.
Une température de l’eau du bain à 37 degrés. Vérifiez bien qu’elle ne soit pas trop chaude. Et, ne la laissez pas non plus se refroidir.
Le matériel nécessaire pour le bain, pour les soins, et pour le changement de couche, préparés à l’avance.
Penser à vite sécher l’enfant pour qu’il ne prenne pas froid en sortant du bain.

Les différents types de baignoire bébé

Les modèles de baignoire pour bébé sont très nombreux. Les parents peuvent donc trouver facilement une baignoire correspondant à leurs besoins. Ainsi, vous pouvez trouver sur le marché :

Il existe aussi d’autres solutions, que nous avons détaillées plus haut, pour donner son bain à bébé, comme le siège de bain qui peut s’adapter facilement sur un lavabo ou un transat de bain.

Pour choisir une baignoire, il est important que parent et bébé se sentent confortables et en sécurité.

Chaise-haute

La chaise haute de bébé deviendra un objet indispensable de l’équipement de votre maison quand votre bébé aura atteint l’âge de 6 ou 8 mois, c’est à dire quand il sera devenu apte à se tenir bien assis tout seul. Cela rendra beaucoup plus pratique la prise des repas, et permettra à l’enfant de participer en toute sécurité au repas de la famille.

Mais, la question de la sélection des bons critères d’achat d’une chaise haute de bébé reste posée ?

La sécurité de la chaise haute de bébé

La norme

La plupart des parents savent que cet objet est responsable de très nombreux accidents graves (traumatismes crâniens des bébés), et donc, que la sécurité doit primer dans la décision d’achat.

Avant tout, il faut vérifier si la chaise haute respecte les normes de sécurité en vigueur.

Actuellement : Norme NF EN 14988-1+A1 Octobre 2012 Chaises hautes pour enfants – Partie 1 : exigences de sécurité –

Si la chaise est conforme, cela signifie que l’objet a été testé et approuvé et qu’il respecte les exigences de sécurité. Il est très important de vérifier si le cachet de conformité est présent sur l’emballage du produit. Ensuite, il est de votre responsabilité de respecter les instructions de montage, de réglage, et d’utilisation de la chaise.

Bébé doit être attaché

Une bonne chaise haute de bébé doit posséder au moins 3 points d’attache pour le bassin et l’entre-jambes. Les harnais sont indispensables pour que votre bébé ne glisse pas. Vous pouvez aussi opter pour une fixation haute, ce qui signifie la disposition de 5 points d’attache : bassin, entre les jambes et épaule.

Prenez garde à ce que le bébé ne soit pas capable d’accéder aux attaches.

Vérifiez que toutes les attaches sont bien bouclées.

Dans tous les cas, même attaché sur la chaise, vous ne devez jamais le laisser seul, sans surveillance.

La stabilité de la chaise

La stabilité est un autre critère auquel vous devez accorder une grande importance. Vérifiez que le sol sous la chaise est bien plat et horizontal. Vérifiez que le poids de l’enfant est compatible avec les indications de poids maximum supporté par la chaise, indiquées dans la notice du fabricant.

A cette étape-là, il faut aussi observer si la chaise présente ou non un risque de pincement des doigts du bébé. Quand vous choisissez une chaise ajustable, vérifier que les zones qui présentent un tel risque soient bien protégées.

Facilité de nettoyage

La chaise haute de bébé doit être facile à nettoyer. C’est important de retenir ce critère au moment de la décision d’achat, parce que vous allez le nettoyer au moins 3 fois par jour. En conséquence, la tablette doit être amovible et les coussins déhoussables et lavables.

Confort de bébé

Jusqu’à maintenant, nous n’avons pas pris en considération le confort du bébé.

Lorsque l’enfant est tout petit, il est recommandé de choisir un siège inclinable, qui peut potentiellement remplacer un transat.

Le repose-pied assura le confort du bébé parce qu’il permet de ne pas avoir les pieds ballant dans le vide. Mais il faut faire attention dans ce cas, parce que le bébé peut utiliser le repose-pied pour sortir de la chaise haute.

Une chaise haute bébé pliable :
Finalement, il y a encore une question que vous devez poser : est-ce que la chaise a les fonctionnalités nécessaires pour ma famille ? Si vous avez un espace réduit dans la cuisine, vous pouvez opter pour une chaise pliable. Choisissez une chaise appropriée pour les voyages si c’est le cas. Ou, vous pouvez aussi choisir parmi l’offre de chaises évolutives ou modulables qui vous offrent plusieurs utilités.

Pour être plus facile à retenir, la sécurité, la stabilité, l’hygiène et le confort du bébé sont les plus importants critères, le reste c’est à vous de décider.

Choisir un siège auto pour son ou ses enfants est devenu un véritable casse tête. En effet, les parents doivent tenir compte des nouvelles normes progressivement mises en application d’ici fin 2014 (norme I-Size R129), qui sont plus sécurisantes pour les enfants, et des modes de fixation des sièges disponibles sur leur véhicule.

Les deux systèmes de fixation des sièges auto (avec utilisation des ceintures de sécurité, ou des fixations Isofix), peuvent continuer à être utilisés. Les parents peuvent donc continuer à choisir librement les produits qu’ils achètent. Ils ne sont contraints dans leur choix que par les impératifs de poids de leur enfant.

Il convient de noter que les sièges utilisant les fixations Isofix sont pour le moment plus onéreux que ceux utilisant les ceintures de sécurité.

Il est important d’informer, ou de rappeler que si un parent souhaite transporter son bébé dans une voiture, l’installation du bébé sur un siège auto est obligatoire dès qu’il sort de la maternité. Il s’agit d’un dispositif pouvant recevoir un bébé dès la naissance jusqu’à dix ans.

Cependant, certains points sont à prendre en compte avant de choisir un siège auto pour son enfant. Ainsi, il faut surtout penser aux :

La sécurité

Il s’agit de l’étape fondamentale pour le choix d’un siège auto pour un enfant. En effet, celui-ci doit garantir le maximum de sécurité à l’enfant. De ce fait, les inscriptions correspondant aux normes de sécurité doivent être aperçues sur les étiquettes.

À titre d’exemple, un siège auto conforme aux normes européennes comporte une étiquète sur laquelle sont mentionnés la lettre E et quelques chiffres.
Les sièges auto doivent également être universels. Ainsi, ils devront également présenter des inscriptions mentionnant leur conformité à tous les modèles de voiture.

Le poids de l’enfant

Il est à noter qu’un siège auto doit être changé au fur et à mesure que l’enfant grandit. En effet, cette mesure fait également partie de la sécurité de l’enfant.

Dans le choix d’un siège auto, il ne faut surtout plus se référer à l’âge du bébé, car cet outil est maintenant classifié selon le poids d’un bébé qu’il peut supporter. De ce fait, il existe :

Groupe 0 et 0 + (10 à 13 mois) : les sièges auto de cette catégorie sont des modèles qui peuvent supporter u poids maximum de 13 kg. À nacelle ou à coque, ce type de siège doit permettre une installation dos à la route ;
Groupe 1 (10 mois, 3-4 ans) : il s’agit des modèles qui s’installent face à la route, destinés aux bébés de 9 à 18 kg. Ce siège auto est composé d’un harnais qui se fixe au point d’ancrage central de l’arrière d’une voiture ;
Groupe 2 (3-4ans) : cette option est réservée aux bébés de 15 à 25 kg. Ce modèle se dote de dossiers, rehausseurs, protections latérales et souvent du harnais permettant une fixation à partir de la ceinture de sécurité ;
Groupe (6-7 ans) : il s’agit de simples rehausseurs, adéquats pour les bébés de 22 à 36 kg.

Les vidéos étant plus explicites que des descriptions textuelles, nous avons choisi de mettre en ligne trois vidéos éditées par la revue QUE CHOISIR.

Ces vidéos expliquent clairement les modalités d’installation des différents sièges auto, en fonction du poids de l’enfant.

Utilisation du siège auto, Groupes 0 et 0+

     

Utilisation du siège auto, Groupes 1 et 2/3 :

   

Utilisation du siège auto Multi-Groupes 0+/1 et 1/2/3 :

 

Poussette-3-Roues

La poussette trois roues est un modèle plébiscité par les amateurs de promenades à la campagne ou sur des routes non goudronnées. Elles peuvent être tout-terrain ou non mais elles le sont dans la majorité des cas.

Pour choisir la poussette trois roues idéale pour votre bébé, il faut d’abord déterminer vos besoins.

Allez-vous uniquement l’utiliser en ville ?

Auquel cas vous vous dirigerez vers une poussette trois (voire 4) roues citadine.

Ou allez-vous aussi l’utiliser, en campagne, à la montagne, en vacances… ?

Auquel cas vous préfèrerez certainement une poussette trois roues tout-terrain.

Tous ces modèles de poussettes sont en général utilisables depuis la naissance grâce à leur compatibilité avec une nacelle.

Il s’agit certainement d’un excellent investissement sur le long terme.

Le prix de votre poussette trois roues dépend principalement des éléments de confort, aussi bien pour vous que pour votre bébé. En effet, le confort de conduite d’une poussette trois routes est très important si vous devez affronter, par exemple, des chemins caillouteux. Et le bien-être du bébé sera assuré si un bon maintien et de bonnes suspensions lui épargnent les secousses..

Une poussette légère sera plus facile à conduire, des pneus de qualité assumeront mieux les chocs, une facilité de pliage et de dépliage permettra un gain de temps, enfin, une poussette au gabarit fin permettra de pouvoir la ranger facilement dans un coffre de voiture ou à la maison.

Ce sont autant de critères sur lesquels il faudra rester attentif.

Notons que les poussettes 3 roues actuelles sont disponibles en mode 3-1 qui comprend habituellement une nacelle et un siège auto ou en mode 2-1 comprenant un siège auto.

Et si, certes, le prix de l’engin grimpe avec la satisfaction de vos exigences, gardez à l’esprit qu’il en va du confort de chacun, et que l’investissement peut s’amortir sur quatre ans.

Critères de choix d’une poussette 3 roues tout terrain confortable

Voici quelques facteurs à prendre en considération pour choisir la poussette tout-terrain à trois roues parfaite pour vous et votre bébé :

Le siège

Votre bébé a besoin d’être à l’aise lorsque vous vous déplacez. Par conséquent, au moment de choisir la poussettes, vous devrez vérifier qu’elle soit livrée avec un bon rembourrage, un solide maintien du bébé, et de bons réglages de son inclinaison.

En outre, vous devez vous assurer que le siège de la poussette est protégé par une capote, surtout si vous projetez de sortir quelles que soient les conditions météo. Une grande capote protège votre bébé contre le soleil, le vent et la pluie.

Pour le confort de bébé, votre poussette pourra également avoir un siège avec appui-jambes réglable et un couvre-jambes.

Le châssis

Il devra être à la fois solide et léger. La majorité des châssis sont en aluminium, et leur poids s’étagent entre 10 et 13 Kg. Une poussette tout-terrain avec un châssis solide vous permettra de la pousser confortablement sur ​​un terrain accidenté.

Les roues

La roue avant doit être pivotante, elle peut être bloquée en position fixe. On utilise la roue fixe pour la stabilité lors des promenades, et la roue pivotante libre lorsque vous avez besoin de plus de maniabilité, en ville par exemple.

Les poussettes tout terrain sont livrées, selon les modèles, avec différents types et tailles de roues. Votre choix de roues dépendra donc largement de la nature des terrains sur lesquels vous allez circuler. Si vous êtes adepte de la poussette de jogging ou si vous fréquentez les terrains accidentés comme les champs, les chemins caillouteux, alors vous devriez opter pour une poussette équipée de gros pneus. Ces types de poussettes tout-terrain sont bien adaptés aux surfaces accidentées.

Vous pouvez opter pour des pneus anti-crevaison.

Poussette-3-roues-rouge

Les freins

Certains modèles offrent des freins sur une ou plusieurs roues, actionnables depuis le guidon.

Suspensions

Les suspensions sur les roues vont permettre d’éviter à votre enfant les cahots et les chocs liés à la nature du terrain.

C’est un critère très important qui permet d’améliorer sensiblement le bien-être de bébé.

Les attaches

Les harnais de sécurité avec 5 points sont la norme sur ce type de poussette, mais pensez à vérifier quand même.

Transport

Testez pour éprouver la facilité de pliage et de dépliage de la poussette, et vérifiez qu’elle tient bien dans le coffre de votre voiture.

Réglages

La hauteur du guidon est un facteur essentiel que vous devez considérer avant d’acquérir votre poussette. Un guidon qui n’est pas à la bonne hauteur peut entrainer des douleurs dorsales pour la personne. C’est la raison pour laquelle certaines des poussettes disponibles sur le marché sont livrés avec un guidon réglable.

Le panier entre les roues

Veillez à ce que votre poussette comporte un grand panier situé entre les roues, permettant d’y placer les accessoires indispensables au bien-être de bébé.

couffin-de-bebe

Lorsque bébé est sorti de la maternité, et que l’on souhaite continuer à maintenir une activité sociale, le problème consiste à décider comment et où le faire dormir.

Une poussette prend de la place, un maxi-cosy n’est pas très confortable, un berceau est intransportable… Bref, c’est une vraie galère qui peut fortement limiter la mobilité des parents d’un enfant en bas âge.

Il existe cependant une solution à ce problème. C’est le couffin.

A mi-chemin entre le lit, le berceau et le maxi-cosy, le couffin permet d’offrir à son bébé un lieu pour dormir qui soit très confortable, qui est transportable très facilement, et qui ne prenne pas de place chez les amis.

Souvent dotés d’un matelas rembourré amovible ainsi que d’activités ludiques, le couffin est un véritable petit univers pour les plus petits. Ils profitent d’un grand confort, de place suffisante pour pouvoir y bouger sans être attaché comme dans un maxi-cosy.

Et les parents peuvent le transporter facilement, surtout s’ils ont choisi un modèle pliable.

On peut y ajouter une couverture qui permettra au bébé de dormir au chaud comme dans son lit… Ce ne sont donc que des avantages qu’offrent le couffin à la fois au bébé et à ses parents.

Le seul véritable inconvénient du couffin, c’est sa très courte durée d’utilisation : trois à quatre mois sont en général un maximum. Courte durée, mais confort maximum.

Baroo-Couffin

Les critères de choix du couffin

 

Dans votre démarche pour trouver le couffin idéal pour votre bébé, prenez en considération les critères suivants, destinés à vous faciliter la vie et à assurer un maximum de confort à votre enfant.

Tout d’abord, choisissez un modèle qui puisse se plier pour un rangement facile. Il se placera facilement dans sa housse de transport.

Ensuite, assurez-vous que le couffin soit fourni avec un matelas rembourré suffisamment épais pour assurer le confort du bébé.

Des supports amovibles disponibles pour certains couffins assureront sa stabilité. Ces supports sont, en général, à acquérir séparément.

Prenez de préférence un couffin équipé d’origine d’une moustiquaire, ce qui s’avèrera très pratique en été. Un modèle qui protège votre enfant contre les UV vous permettra de pouvoir le transporter à la plage pendant la belle saison, ce qui représente un avantage non négligeable.

Une capote amovible sera également appréciée.

Un couffin déhoussable permettra de le laver facilement.

Concentrez-vous aussi sur les activités d’éveil proposés sur certains modèles. Votre bébé appréciera de pouvoir toucher quelques jouets aux couleurs vives et qui feront du bruit.

Le couffin est une solution idéale dans bon nombre de situations, et offre en outre un niveau de confort élevé à votre bébé lorsque vous êtes en déplacement ou en vacances.

La sécurité de bébé dans le couffin

espectez la limite de poids de l’enfant indiquée par le constructeur. Ne l’utilisez plus si bébé commence à se retourner ou à se redresser tout seul.

N’utilisez pas le couffin comme lit dans une voiture.

Enfin, il doit porter la mention de la norme obligatoire : NF EN 1466 +A1 Février 2008 Couffins et articles similaires

On est à la fois excité et inquiet lorsqu’un nouveau membre vient agrandir notre famille, surtout si c’est le premier. Car, comme la plupart des parents, nous voulons le meilleur pour notre enfant.

Et ce n’est pas facile, car il y a tant de choses indispensables à acquérir, et parmi elles, il y a ce berceau, dont le choix judicieux est essentiel.

Comment choisir, non seulement un bon berceau, mais aussi, celui qui convient à notre propre situation ?

Tous les parents se posent cette question, mais rares sont ceux qui disposent de tous les éléments leur permettant de faire un choix optimum. Et c’est la raison pour laquelle nous vous proposons ce petit guide.

Quels sont donc ces fameux critères permettant de sélectionner un berceau ?

La période d’utilisation

En règle générale un berceau est conçu pour être utilisé de zéro à entre trois et six mois. Ensuite, il conviendra d’opter pour un autre type de lit.

Mais de nombreux modèles dits évolutifs permettent de dépasser allègrement cette période. On trouve des modèles dits 4 en 1, par exemple, qui réalisent l’exploit de pouvoir être utilisés en tant que lit de voyage, cododo, couffin et berceau. D’autres sont transformables en banquette.

Une marque de berceaux à même réalisé un système qui permet, en utilisant des kits d’extension, d’accueillir votre enfant de zéro à dix ans.

Sécurité et confort du berceau :
Le confort de l’enfant est assuré tant que sa taille et sa corpulence ne rendent pas le lit trop étroit pour lui.

Mais, la stabilité du lit risque d’être mise en défaut dès lors qu’il commence à pouvoir s’assoir : le risque de basculement devient donc important, et c’est alors le moment d’évoluer vers une autre solution.

Choisissez enfin, un modèle dont les bases soient suffisamment écartées et qui ne soit pas trop haut pour limiter ce risque.

Si votre bébé commence à s’assoir, enlevez les accessoires au dessus du berceau pour éviter qu’il ne soit piégé dedans.

Le confort et la sécurité dépendent aussi du matelas

Des berceaux avec des matelas fermes offrent un meilleur confort : Le meilleur berceau doit posséder un matelas assez ferme. Pour ce faire, vérifiez la réputation du fabricant. Et avant de l’acheter, si vous le pouvez, essayez de le tester. N’oubliez pas de vérifier que l’écart entre le matelas et le lit ne dépasse pas un centimètre, pour éviter tout risque pour le bébé.

Comment utiliser le berceau en garantissant la sécurité de l’enfant ?

Vérifiez que le berceau ne possède pas d’aspérités apparentes qui pourraient le blesser. Pour éviter une possible suffocation, ne l’encombrez pas d’objets volumineux. Par exemple, évitez les grosses peluches, les couvertures, les oreillers, etc.

De même, on ne doit pas placer le berceau près d’une fenêtre, car l’enfant pourrait se trouver piégé par les stores ou par rideaux de cette fenêtre.

Berceau-à-Bascule-Bébé

Certains berceaux sont munis de roues, ce qui permet de le déplacer sans effort, d’autres, dits à bascule, permettent de bercer le bébé.

Si l’option roues est choisie, veillez bien à ce qu’un mécanisme de blocage de celles ci soit installé.

Un rapport qualité-prix acceptable

Trouver le bon prix pour votre berceau : Le prix est un élément important, la qualité aussi.

La qualité n’est pas forcément facilement discernable, mais vous remarquerez vite, en observant les produits sur internet, quelles sont ceux, et quelles sont les marques qui s’attirent le plus d’avis positifs des consommateurs ayant effectivement acheté le produit.

Certains parents prétendent que les berceaux les plus chers sont également les plus performants. Mais ce n’est pas toujours vrai. Si vous n’avez pas les moyens d’acheter des berceaux coûteux, alors vous pouvez choisir ceux qui sont vendus avec une promotion, voir les acheter d’occasion, après avoir vérifié leur sécurité.

La période de garantie

Selon le magasin où vous achèterez le berceau, vous pouvez obtenir une garantie plus ou moins longue. Si vous voulez faire la meilleure affaire, vous devez prendre le temps de chercher les magasins qui offrent la période de garantie la plus longue.

De plus, tenez compte du fait que, contrairement aux boutiques physiques, l’achat en ligne implique des frais de livraison. Frais qu’il vous faudra aussi inclure dans votre budget.

Les avantages du berceau

Ils sont légers et aisément déplaçables. En tant que nouveau parent, vous pourrez garder votre bébé près de vous la nuit afin de pouvoir garder un oeil sur lui. Cela rend également plus facile de le nourrir et de l’apaiser quand il pleure.

La table à langer est un accessoire de puériculture très pratique pour les parents, ou les nounous, qui s’occupent de leurs bébés. Si vous faites le compte du nombre de fois que vous allez changer bébé, l’habiller et le déshabiller, lui changer sa couche, et lui prodiguer des soins, vous serez vite d’accord pour considérer qu’une table à langer n’est pas un accessoire superflu.

Cependant, il serait sage de se procurer quelques renseignements sur les caractéristiques qui caractérisent une bonne table à langer, avant d’en acheter une.

Car, les prix, les dimensions, les capacités de rangement, les accessoires, et le confort d’utilisation, ne seront pas les mêmes.

Les normes de sécurité
Vérifier le respect des normes de sécurité est la première étape à observer avant l’achat d’une table à langer. En effet, quel que soit le modèle, la mention de la norme de sécurité doit être affichée. De ce fait, la table doit être stable et pourvue de tous les accessoires de protection indispensables. Cette mesure doit être prise en compte afin d’éviter les chutes du bébé. En effet, chaque année, près de 200 bébés tombent de leur table à langer, faute de sécurité.

La norme applicable aux Tables à langer

NF EN 12221-1+A1 Octobre 2013 Articles de puériculture – Dispositifs à langer à usage domestique – Partie 1 : exigences de sécurité

Les divers types de tables à langer

Une table à langer doit être confortable pour le bébé, mais aussi, pour les utilisateurs. Aussi, vous pouvez choisir entre divers supports pour langer un bébé, à savoir :

Un matelas à langer

C’est, bien entendu, la solution la plus économique.

Il s’agit d’un accessoire à langer portatif qui peut être installé sur tout support stable tel qu’une table, un lit ou une table de bureau. Il conviendra de s’organiser pour avoir à proximité tous ce qui est nécessaire pour langer bébé.

Dans la majorité des cas, ce matériel est conçu en PVC. Aussi, pour éviter d’infliger une sensation de froid au bébé, il est indispensable de le recouvrir d’une serviette.

Geuther-Matelas-à-Langer

La table à langer classique

Pour ce type de table, le plan de change se fixe sur un support pourvu de quatre pieds. Compte tenu du fait qu’il ne dispose pas de rangements, ce modèle occupe peu d’espace. En effet, il peut être fixe, pliant, et dans certains cas, surmonté par une baignoire. Dans ce dernier cas, il est préférable de choisir une baignoire amovible, afin d’éviter de soulever le plan à chaque bain du bébé.

Table-à-langer-simple

La table à langer commode

Il s’agit d’une table à langer composée de rangements. En effet, elle est généralement pourvue d’une étagère et de tiroirs. Il s’agit d’une alternative très pratique du fait qu’elle permet d’avoir à portée de mains tous les produits de soin du bébé. Il est à noter que ce modèle peut aussi exister en mode baignoire.

Commode-à-langer

La table à langer murale

Ce modèle de table à langer est surtout très pratique pour les parents qui ne disposent pas assez d’espace. Elle est fixée au mur, et peut également être pliée

Étagère-de-Planche-à-Langer

Encore plus de conseils de sécurité

Bien que la table à langer soit conçue pour respecter toutes les normes de sécurité, il faut, de plus, que les utilisateurs soient également très vigilants lors de son utilisation. En effet, laisser le bébé seul sur la table, ne serait-ce qu’une seconde, peut suffire à entrainer sa chute.

Ainsi, il faut :

– vérifier la stabilité de la table à langer, une fois sa position définitive trouvée;

– prévoir un espace de rangement approprié à l’endroit où la table sera installée, avant même son achat ;

– prévoir tout le matériel nécessaire avant de changer ou de procéder à la toilette du bébé ;

– toujours garder une main sur le bébé s’il est nécessaire d’effectuer une tâche pendant un court instant.

Pour des raisons de sécurité, essayez de placer votre table à langer dans un angle de la pièce, de façon à ce que votre bébé ne puisse pas tomber sur ces deux côtés. Vous pourrez placer un meuble sur le troisième côté pour y éviter les risques de chutes.

Pour conclure

Avant de choisir une table à langer pour bébé, il faut être conscient qu’il existe des risques de faire tomber un bébé au moment du change. Ainsi, après avoir choisi une table respectant les normes de sécurité, l’utilisateur doit également rester concentré pendant toute l’opération de change, ou pendant le bain de bébé.

Un bon sommeil constitue un élément indispensable au développement et à la croissance d’un bébé. De ce fait, il est primordial de lui choisir un bon matelas afin qu’il puisse s’endormir facilement et avoir un sommeil paisible.

Mais, lorsqu’il s’agit de bébé, il est toujours question de

Pour offrir cette tranquillité au bébé, voici donc quelques conseils à suivre.

Conseils au niveau de la sécurité

Afin que le bébé soit en sécurité pendant que ses parents s’affairent à leurs tâches quotidiennes, il faut que ces derniers pensent à :

Tester la fermeté du matelas : la fermeté est un impératif pour le choix d’un matelas pour un lit de bébé. En effet, un matelas ferme et bien aéré élimine les risques de suffocation qui entraînent parfois une mort subite de l’enfant. Aussi, un matelas acceptable pour bébé doit présenter une inscription mentionnant les exigences des normes de sécurité. ( Norme NF EN 1130-1 Mai 1996 Meubles – Berceaux à usage domestique – Partie 1 : exigences de sécurité.)

Conseils pour un matelas confortable

Afin d’assurer le confort qui permettra le bon sommeil du bébé, il faut vérifier impérativement qu’un matelas soit:

Adapté au lit du bébé : avant de choisir un matelas, il faut préalablement se référer aux dimensions du lit afin de choisir celui dont les dimensions correspondent, car il doit être ajusté au lit du bébé. Tout au moins, un écart de 1 cm entre le matelas et les rebords de lit ne doit pas être dépassé sur tous les côtés. Voir les dimensions standard des lits bébé à barreaux.

Si cet écart maximum n’est pas respecté, le bébé risque de se trouver coincé dans l’espace existant. Généralement, on observe des dimensions de 33 x 72 cm pour des matelas des berceaux. Quant au lit d’enfant, on peut trouver des matelas de 60 x 120 et de 70 x 140 cm.

 matelas-lit-barreaux

Conseils pour choisir un matelas hygiénique

Souvent, les parents utilisent le matelas que le grand frère ou la grande sœur utilisait auparavant, pour le nouveau-né. Toutefois, il est important de noter que ces anciens matelas peuvent déjà présenter des espaces vides qui nuiraient à la fermeté du matelas. Ainsi, penser à acheter un matelas pour lit de bébé neuf serait indispensable.

Au moment de choisir un matelas, il est préférable que celui-ci soit constitué de matériaux hypoallergéniques. En effet, grâce à leur capacité de ne pas fixer les poussières, le risque d’allergie est nul. Il est donc parfaitement adapté aux personnes asthmatiques.

Sinon, il existe des matelas élaborés à partir d’autres matériaux qui ont passé un traitement :

Le matelas pour un lit de bébé doit également contenir une housse amovible lavable. Il est aussi préférable que celle-ci supporte des températures de 60 °C.

Conclusion

Enfin, un matelas pour un lit de bébé doit être sécuritaire, hygiénique et confortable afin que le petit bout de chou puisse avoir un sommeil doux et profond qui est une phase essentielle pour sa santé et sa croissance.

Vous vous interrogez sur l’opportunité d’acquérir un lit traditionnel à barreaux, le plus confortable qui soit, pour votre enfant. Mais vous vous demandez s’il est intéressant de l’acheter dès sa naissance, ou si vous devez passer par les solutions concurrentes. En effet, pour accueillir douillettement votre bébé les premiers mois, vous avez le choix entre un berceau, un couffin … qui ont une durée d’utilisation très limitée.

Considérez que votre lit à barreaux, lui même, ne sera utilisable que de zéro à trois ans, avant de passer au « lit des grands ». Et trois ans est un grand maximum.

En choisissant directement le lit à barreaux, vous avez la possibilité d’utiliser un réducteur de lit et de placer le sommier dans la position la plus élevée, ce qui vous met dans une situation confortable pour vous occuper de bébé.

Maintenant, on peut se demander si le bébé qui dort la grande majorité du temps, et qui est incapable de se retourner, est réellement sensible à tous les efforts entrepris pour qu’il ne se sente pas « perdu » dans un lit trop grand pour lui.

Les options des lits à barreaux

Des roulettes

Les roulettes permettent de déplacer le lit, mais il faut être conscient que sa largeur ne lui permet pas toujours de franchir les portes intérieures standard des habitations. Aussi, pensez à vérifier les dimensions extérieures du lit. Les lits en 120×60 devraient passer. Mais, avec un lit en 140×70, si vous voulez le changer de pièce, il vous faudra probablement le démonter. (Les dimensions standard sont en effet : 120×60 cm ou 140×70).

Et n’oubliez pas que, qui dit roulettes dit nécessité d’un blocage efficace.

Des tiroirs

Quelques modèles disposant de tiroir sous le lit sont disponibles.

Un sommier réglable en hauteur

Ces sommiers peuvent se régler à différentes hauteurs. En position haute, cela permet de garder le tout petit bébé proche de soi, et de lui faire un bisou sans se casser le dos. Quand il commence à s’asseoir, on baisse le matelas d’un cran pour qu’il ne passe pas par dessus bord. Certains lits disposent jusqu’à quatre réglages de hauteur disponibles.

Une transformation en lit enfant

C’est le lit dit « évolutif » qui peut vous convenir, car il permet d’agrandir le lit pour l’adapter à celle de l’enfant.

 

Conseils pour la sécurité de bébé

Une liste de conseils de sécurité peut être consultée sur la page Sécurité du lit de son enfant.

N’oubliez pas qu’un lit d’enfant ne doit pas être placé à proximité des fenêtres, des stores, des tentures, des rideaux, et des jouets.

Le matelas n’étant pas livré avec le lit, suivez les conseils du CHU de Montpellier :

Choisir un lit à barreaux, avec un matelas ferme et bien adapté aux dimensions du lit, le bébé pouvant se coincer entre les parois et un matelas inadapté.

L’espacement entre les barreaux ne doit pas excéder 6,5 centimètres.

Normes de sécurité

La norme applicable

NF EN 716-1+A1 Février 2013 Meubles – Lits à nacelle fixes et pliants à usage domestique pour enfants – Partie 1 : exigences de sécurité.

Nettoyage du matelas

Nous noterons que les lits à barreaux sont livrés en principe sans matelas et qu’il faudra donc en faire l’acquisition.

Choisissez le traité Anti bactérien, Anti acariens, et Anti fongique (moisissures).

Les matelas dits « climatisés » comportent une face hiver et une face été.

Les matières employées pour la face hiver (laine …) conservent la chaleur, celles utilisées pour la face été, plus légères, permettent une meilleur aération. La face hiver est habituellement la face comportant l’étiquette du fabricant.

Une alèse permettra de protéger efficacement le matelas.

Quelques conseils d’achat

N’oubliez pas de prendre en compte les frais de transport si vous achetez sur internet, et de comparer les conditions de garantie, de remplacement et de retour de produits non conformes ou insatisfaisants.

Nettoyer un lit parapluie est une opération qui semble poser beaucoup de problèmes aux parents.

Soit parce que ce lit a été acheté d’occasion et qu’il porte quelques traces de salissures, soit parce qu’il a été ressorti de son enveloppe de protection après y avoir séjourné durant longtemps, et qu’il porte des signes de moisissures.

Soit, enfin, parce qu’après avoir été utilisé par vos soins, vous remarquez que les mailles du lit, autrefois d’un blanc immaculé, ont viré au gris.

Souvent, la notice ultra détaillée du fabricant, qui vous indique la composition exacte de son produit, se termine par une instruction de nettoyage laconique : Lavage à la main, à l’eau froide.

Dans tout ce qui suit, nous avons fait le choix de ne pas utiliser de solutions de nettoyage à base de produits chimiques, solutions qui pourraient s’avérer nocives pour votre enfant. Ainsi, nous allons faire simple et économique.

Lavage des côtés du lit parapluie

En principe, un lit parapluie ne se démonte pas, et il est donc inutile de le tenter pour le laver.

Pour laver les côtés du lit parapluie, vous pouvez tout simplement utiliser de l’eau tiède (pas trop chaude), du savon, une brosse ou un gant de toilette, et c’est tout.

On rince à l’eau claire, et on laisse sécher.

Le lit déplié sèche rapidement. Vous pouvez le laisser sécher dans votre jardin, ou sur votre balcon, si vous en avez.

Cette opération doit être renouvelée régulièrement.

Le sac de transport sera lavé à la main, ou en machine, en fonction de sa composition.
L’entretien du matelas du lit parapluie :
Notre premier conseil, relatif à l’hygiène, consiste à vous proposer de changer de matelas, si le lit a déjà été utilisé par un autre enfant.

Avec le temps, les matelas sont susceptibles de contenir des acariens, sources d’allergies. Votre matelas de remplacement devra donc avoir subit un traitement anti acarien et anti bactérien.

Des parents indiquent avoir utilisé un nettoyeur vapeur pour détruire les acariens et autres bestioles microscopiques.

Peut-être, mais comment être certain que cela est efficace ? Les autres maux qui frappent les matelas sont les taches et les mauvaises odeurs.

Conseils d’entreposage

Si vous devez stocker votre lit parapluie dans un lieu sujet à l’humidité, pensez à l’aérer, car un grand nombre des questions posées dans les forums sont relatives à de la moisissure ou à des odeurs dues à ce stockage.

Le parc pour bébé est l’accessoire qui permet de garder son enfant dans un endroit sécurisé et confortable tandis que les parents peuvent s’adonner à d’autres activités.

A la maison, bébé ne tient plus en place, et même s’il ne marche pas encore, à partir de six mois, il veut commencer à explorer son environnement. Et, comme vous ne pouvez le surveiller et le protéger à tout instant, vous choisirez de le mettre à l’abri dans un parc.

L’utilité d’un parc pour son bébé apparaît également aussitôt que l’on commence à se déplacer avec lui, et qu’on ne peut le laisser ramper partout où l’on se rend. Ce type d’ »enclos » permet donc de pouvoir rencontrer des amis tout en n’ayant pas toujours son bébé dans les bras, dans le couffin ou sur ses genoux.

Ainsi, notre petit enfant accède à un endroit dans lequel il peut jouer, regarder, dormir ou voir ce qui se passe autour de lui, sans pour autant vous empêcher de profiter pleinement de votre soirée.

Le choix d’un parc peut s’avérer difficile car il en existe de nombreux modèles, dans de nombreuses matières et donc pour tous les goûts.

Les différents types de parc pour bébé

Comme pour les lits enfants, on peut distinguer deux grandes catégories de parcs : ceux à barreaux et ceux entourés d’un filet transparent.

Il existe des modèles de parcs pour bébés, en bois, en plastique, en métal et en tissus.

Les parcs en bois, à barreaux

Les plus nombreux sont ceux en bois. Et on les pose tout simplement sur le sol après les avoir déplié. Pour ne pas laisser bébé à même le sol, on pourra installer un tapis de jeu, ou une simple couverture, tant qu’il n’a pas appris à se lever tout seul.

Ces modèles sont les plus faciles à déplacer et à ranger quand on en a plus besoin.

Certains parcs en bois sont dotés d’un fond qui peut être réglé à différentes hauteurs pour tenir compte de la taille du bébé, et qui permettent aux parents de ne pas se pencher pour soulever un petit situé au fond du parc.

Bien que pliables, ils peuvent disposer de roulettes munies de blocages, et d’un tour de parc.

Notez que les roulettes permettent de déplacer le parc dans la pièce, mais que la taille du parc n’autorise pas de franchir les portes.

Parfois, des barreaux escamotables permettent au petit enfant d’entrer et sortir du parc librement.

On peut enfin trouver des parcs de forme octogonale, certains munis de fonds, d’autres, non.

Le-Parc-de-Bébé

Les parcs en tissus à faces transparentes

Le modèle idéal à transporter, à monter, et le plus confortable pour les bébés (donc avec la présence de de matelas pour parc) est le modèle de parc en tissus. Ce modèle se monte généralement avec une grande aisance, possède un fond avec matelas pour permettre au bébé de dormir s’il le désire, a la taille d’un lit, et est donc peu encombrant quand on se rend chez des amis ou dans de la famille. Et cela permet au bébé de regarder ce qui se passe autour de lui ou encore de jouer calmement avec les jouets qui vous aurez placés dedans auparavant.

Plié, ce type de parc est peu encombrant.

Options

Le couvre matelas coloré fait souvent office de tapis de jeu.

Une fermeture à glissière permet de libérer une ouverture sur un des côtés, permettant à l’enfant d’entrer et sortir librement du parc.

 

Conseils avant l’achat du parc bébé

Tenez compte des frais de transport qui peuvent s’ajouter au prix d’achat lors d’une commande sur le web, et comparez les conditions de garantie entre les différents vendeurs.

Conclusion

Posez-vous donc les bonnes questions avant de vous diriger vers un modèle particulier : Evaluez bien vos besoins, encombrement, niveau de confort, facilité et durée de montage, avant de vous décider.

Au moment de choisir un parc pour enfant, il est essentiel de privilégier la sécurité et le confort. Et ces critères deviennent cruciaux lorsqu’on achète un parc pour bébé d’occasion, car on ne pourra pas utiliser la garantie. Un parc pour bébé en mauvais état peut se casser et blesser gravement l’enfant. Et, si l’affichage des normes de sécurités ne sont plus visibles, à savoir la récente norme NF EN 12227 de Décembre 2010 pour les Parcs à usage domestique ou bien l’ancienne norme NF S 54-010 – août 1990 pour les Parcs pour enfants, le produit est peut-être dangereux .

A partir du moment où votre bébé commence à marcher à quatre pattes, la barrière de sécurité bébé devient un objet indispensable dans la maison si vous disposez d’un escalier. Elle sera très utile, si vous souhaitez interdire l’accès à certaines pièces, ou empêcher d’approcher certains appareils dangereux.

En permettant de restreindre ses déplacements, cette barrière offre une bonne solution pour prévenir les risques d’accidents.

Pour pouvoir choisir le bon produit, et le placer aux bons endroits, il est essentiel d’être informé sur les modèles existants sur le marché et de bien connaitre les avantages et inconvénients de chacun avant de prendre une décision d’achat.

Même si l’aspect esthétique de la barrière est à prendre en considération, il devra passer au second plan, après les impératifs de sécurité.

Les lieux à sécuriser avec une barrière de sécurité bébé

Les endroits qui présentent le plus grand risque d’accidents pour les enfants, et que l’on peut protéger avec une barrière de sécurité sont les suivants :

Par conséquent, comme parents, vous devez prendre les mesures nécessaires pour sécuriser ces endroits. La barrière de sécurité enfant s’avère être la meilleure solution pour vous, et on va vous présenter les points plus importants à envisager au moment de la décision d’achat.

Les normes de sécurité en vigueur

Premièrement, vous devez vérifier si la barrière de sécurité respecte les normes en vigueur, par exemple, pour la France il s’agit de la norme Européenne NF EN 1930. Il est très important de savoir que l’espace entre les barreaux doit être identique et ne doit pas dépasser 6,5 cm. Sinon, il existe un grand risque que l’enfant se coince la tête. Il faut également prendre en considération la hauteur de la barrière de sécurité, car l’enfant ne doit pas pouvoir l’enjamber ou passer par-dessous. Donc, au moment de l’installation, il est recommandable de laisser un espace inférieur à à 6 cm entre le plancher et le bas de la barrière.

Il va s’en dire, que le respect absolu des consignes de montage de la barrière imprimées dans la notice du fabricant doivent être strictement respectées.

Éliminer les risques d’accidents ne dispense pas d’une obligation de vigilance, car les accidents surviennent principalement lors d’un manque de surveillance par un adulte. Ne jamais le laisser seul.

Nous vous renvoyons également à notre article destiné à lutter contre les accidents domestiques.

Le choix des matériaux de fabrication, et du mode de fixation

Après avoir choisi les accès à bloquer, il est très important de bien mesurer leur largeur, ainsi que la consistance des murs destinés à supporter la barrière de sécurité bébé (bois, béton, placo …).

En ce qui concerne les matériaux utilisés pour fabriquer la barrière de sécurité, vous avez le choix entre des modèles en bois ou en métal. Ces modèles sont faciles à entretenir et ils sont assez solides pour assurer la sécurité de votre bébé. Vous pouvez aussi opter pour une barrière de sécurité textile.

On vous recommande d’éviter les modèles des barrières de sécurité se déployant en accordéon, si vous achetez votre produit d’occasion. Pour des raisons de sécurité, elles ne sont plus commercialisées depuis plusieurs années.

En fonction du type d’installation vous pouvez choisir une barrière de sécurité enfant à fixer au mur par pression ou par perçage. La première vous permet un déplacement facile, mais vous devez vérifier qu’elle ne cède pas sous le poids de l’enfant.

 

ous pouvez aussi opter pour une barrière de sécurité enfant à verrouillage automatique. C’est une bonne solution si vous avez plusieurs enfants ou si vous oubliez de refermer la barrière. Sachez aussi qu’il y a des barrières ajustables ou qui peuvent accueillir des extensions. C’est une solution pratique en cas de déménagements fréquents.

La barrière de sécurité enfant est un objet essentiel pour garantir la sécurité du bébé, jusqu’à l’âge où il est capable de marcher et de descendre un escalier en toute sécurité, c’est-à-dire vers l’âge de 3 ans.

Barrière de sécurité pour éviter que bébé ne se brule :

Barrière-de-Sécurité

Le porte bébé kangourou, ou sac kangourou pour bébé, est le mode de transport le plus simple, et certainement le plus utilisé dans le monde.

Il est le seul à ne pas briser les liens charnels, encore frais, entre la maman est son enfant.

Il offre de plus l’avantage non négligeable de vous laisser les mains libres, vous permettant ainsi d’effectuer vos taches habituelles, comme de vous occuper éventuellement de vos autres enfants. Il permet également de sécuriser vos déplacements en poussette, quand vous devez utiliser des escaliers.

Mais pour que ce porte bébé kangourou puisse vous procurer tous les avantages que vous en attendez, il faut que vous sachiez le choisir et l’utiliser.

En effet, si la majorité des produits pour enfants ne requièrent que peu de consignes et de conseils, il n’en est pas de même pour le sac kangourou.

Petit aperçu de ces points qui peuvent faire toute la différence dans votre vie de jeunes parents.

Les avantages pour la Maman ou le Papa

Le bébé peut utiliser ce mode de transport quasiment dés la naissance en respectant la règle de positionnement des jambes indiquée plus bas dans l’article. C’est une position avantageuse permettant l’allaitement et diminuant les renvois.

Avant ses six mois, l’enfant ne tient pas encore suffisamment sa tête pour permettre d’utiliser le porte bébé dans d’autres positions (Dorsale ou face à la route).

Quand il atteindra un poids plus important, la situation peut devenir inconfortable pour la Maman, avec un risque de maux de dos. Disons qu’au-delà de huit kilos, il sera bon d’envisager une autre méthode.

porte-bb-kangourou

Importance de la bonne répartition du poids de l’enfant dans le sac kangourou :
Quand votre bébé arrive c’est encore une « petite crevette » donc le poids ne semble pas être un facteur majeur, mais ce serait une erreur de ne pas penser aux mois à venir. En effet à mesure que votre enfant grandit son poids rendra le transport en mode kangourou plus fatigant pour vous, et donc potentiellement plus dangereux.

Il n’y a pas vraiment de risque que le porte-bébé craque, et là n’est pas le problème, mais si le poids de votre enfant est mal réparti vous aurez rapidement mal au dos, et vous serez aussi moins agile dans vos propres mouvements.

C’est donc à ce niveau-là que cela pourrait représenter un risque pour votre enfant, ou tout du moins un risque pour votre porte-monnaie. En effet quand le budget affecté à bébé est déjà serré, il serait dommage de gaspiller de l’argent pour un porte-bébé que vous n’utiliserez que quelques mois, parce qu’après vous vous rendrez compte qu’au quotidien il est trop fatigant à utiliser pour vous, ou parce que vous avez peur de mal vous en servir.

Facilité d’utilisation et d’évolution du porte-bébé kangourou

Un bébé grandit et grossit toujours plus vite que ce que l’on croit !

Tous les parents remarqueront qu’à 6 mois ils devront habiller leur enfant dans des tailles supérieures à celles utilisées à la naissance, et il en ira de même pour votre porte-bébé kangourou. Il serait dommage de ne plus pouvoir l’utiliser juste parce que votre enfant grandit. Donc votre porte-bébé doit pouvoir s’adapter à l’évolution de sa morphologie afin de toujours épouser son petit corps parfaitement et ainsi apporter le soutien nécessaire à la bonne tenue de votre enfant.

Un porte-bébé mal ajusté risque de ne pas être confortable pour votre petite merveille, et il serait dommage qu’il soit remisé au placard trop rapidement.

Si vous laissez votre bébé à votre Maman ou à votre Papa pour qu’ils le bercent pour l’endormir, prêtez leur votre sac Kangourou, parce que, parfois il faut beaucoup de temps avant que bébé accepte de s’endormir.

Les trois aspects essentiels du positionnement du bébé

1- Les jambes de l’enfant doivent faire un angle de 90 degrés avec sa colonne vertébrale.

Voir graphiques ci-dessous

position-bb-kangourou

position-des-jambes

L’enfant doit être serré contre sa mère, à une hauteur telle que celle-ci puisse embrasser son front sans effort. Le sac ne doit pas ballotter, ceci évitant de trop déplacer vers l’avant son centre de gravité, entrainant des maux de dos dés que bébé devient plus lourd.

3- Le bon porte bébé doit imiter votre manière de le serrer contre votre poitrine.

Dernière chose et non des moindres, votre enfant doit être bien assis et le porte-bébé ne doit pas gêner sa circulation sanguine. Si le porte-bébé est mal étudié, bébé ne supportera pas très longtemps cette position et ne vous étonnez pas qu’il s’impatiente et se mettent à gigoter.

Faites également attention à ce que l’enfant respire correctement.

Quelques règles de sécurité à respecter

Veillez à ce que le sac comporte bien les mentions des normes NF en vigueur pour ce type de produit (Les norme NF EN 13209-1 et 13209-2).

Évitez de garder votre bébé dans cette situations pendant de trop longues périodes.

Évitez de faire du sport, et notamment ceux qui risquent d’entrainer des chutes, ou qui entrainent des secousses comme le jogging.

Il est bien entendu exclu de conduire en portant bébé dans le sac.

L’achat d’un lit parapluie laisse souvent les parents face à beaucoup de questions, et ils n’ont souvent ni le temps, ni le goût d’en rechercher les solutions dans les forums.

Nous avons donc tenté de répondre aux questions les plus souvent posées et de résoudre certains problèmes rencontrés avec ce type de produit.

Comment monter et plier un lit parapluie ?

Le mode de pliage ou de dépliage est souvent imprimé sur le fond même du lit et/ou fourni avec une notice d’utilisation.

Les manipulations semblent compliquées au premier abord, mais tout vous paraîtra simple quand vous les aurez effectuées par vous-même une seule fois.

Peut-on utiliser un lit parapluie régulièrement, à la place d’un lit traditionnel ?
Beaucoup d’acheteurs, surtout ceux qui manquent cruellement de place dans leur habitation, sont séduits par les lits repliables. Ils se demandent si en fin de compte, ils ne peuvent pas faire l’économie de l’achat d’un lit traditionnel.

De très nombreux parents ont effectué cette opération sans problèmes ou inconvénients pour l’enfant. Ils ont souvent opté pour un matelas plus épais et plus confortable. Cette opération doit se faire en respectant, pour des raisons de sécurité, les dimensions du matelas d’origine.

Maintenant, si le lit doit être plié et déplié chaque jour, il conviendra de choisir un lit parapluie doté d’une mécanique robuste.

Un lit parapluie peut-il servir en même temps de parc pour enfant ?

Il est certain qu’un lit pliable est bien pratique, et qu’il peut dépanner les parents dans de nombreuses occasions.

Le point de départ, c’est que vous ne pouvez pas laisser votre bébé errer dans une maison, sans surveillance, et qu’il convient de lui fournir un espace sécurisé.

Votre lit peut donc servir de parc pour enfant si vous devez vous déplacer chez des amis par exemple.

Une ouverture latérale peut permettre à votre bambin d’entrer et de sortir du parc si vous le souhaitez. Le choix d’un lit disposant de la transparence sur toutes ses faces lui permettra de ne jamais être séparé visuellement de vous quand il joue.

Maintenant, ce n’est pas la solution parfaite, et il peut ne pas être souhaitable de laisser l’enfant évoluer sur une surface qui est habituellement inférieure à celle d’un parc standard.

De plus, quand le bébé est devenu apte à ne plus s’agripper aux rebords du lit, marcher sur un matelas qui a tendance à s’enfoncer sous ses pieds, et à lui faire perdre sa stabilité, n’est pas le meilleur moyen de le faire progresser.

Ce qui suit devrait être lu par toutes les personnes amenées à coucher un petit enfant dans un lit, afin de lui assurer un maximum de sécurité.

La sécurité du lit enfant n’est pas prise à la légère par les autorités médicales sanitaires et réglementaires qui informent le public pour faire adopter de bonnes pratiques.

Les conseils suivants concernant la sécurité des lits bébé sont en partie tirés de publications du CHRU de Montpellier et de L’institut de Veille Sanitaire.

Liste des conseils

1 Pour dormir, le bébé ne doit pas être couché sur le ventre.
Dormir sur le dos lui permet de bien respirer, et le couchage sur le côté n’est pas aussi sécurisant.

2 Interdire les oreillers, couettes, couvertures, et tous les accessoires inutiles.
Un matelas ferme, éventuellement recouvert par un drap peut être utilisé.

Ce matelas doit avoir des dimensions adaptées à celles du lit.

Seule ressource sûre : la turbulette ou gigoteuse adaptée à la saison et à la taille du bébé.

Enlevez les peluches et tous les jouets du lit.

Interdisez aux animaux l’accès de la chambre d’enfant.

3 Ne pas utiliser de Cale Bébé ni de Tours de Lits.
La Consumer Product Safety Commission (CPSC) américaine demande aux parents et aux auxiliaires médicaux de cesser d’utiliser des Cale Bébé car ils menacent leur sécurité.

L’article US: Stop using baby sleep devices, U.S. tells parents

4 La chambre doit être aérée chaque jour.
Aérer la chambre tous les jours, et particulièrement en hivers, période ou l’on a souvent tendance à garder les fenêtres fermées pour conserver la chaleur à l’intérieur.

5 Eviter l’hyperthermie
Essayer de conserver la température de la chambre à 19°.

Si ce n’est pas possible, adaptez les vêtements de nuit du bébé.

Evitez de le laisser dormir à proximité d’un appareil de chauffage.

Surtout pas de couverture.

6 Le bébé ne doit pas dormir dans un lit adulte,
et le partage du lit avec ses parents est considéré comme étant dangereux pour l’enfant, mais vous pouvez placer son lit dans votre chambre si vous le souhaitez. Pour la sécurité du bébé, ce serait même recommandé.

De même, il ne convient pas de partager la couche de votre bébé avec d’autres enfants.

Enfin, les coucher sur des fauteuils ou sur un canapé est à déconseiller.

7 En cas d’utilisation d’un lit parapluie, ne jamais ajouter de matelas supplémentaire.
Celui, très fin, livré avec le lit parapluie (Modèle agréé) assure la meilleure sécurité, et il faut éviter de le remplacer ou d’en ajouter un second.

8 Le Siège Auto ne doit pas servir de couchage d’appoint.

9 Evitez les coussins Anti-Plagiocéphalie (Anti tête plate)

Les Normes Françaises

La plupart des lits enfant répondent maintenant à des normes de sécurité imposées par le législateur. Il est peu important de connaître exactement ce que recouvre chaque norme, mais il convient de s’assurer que le lit ou l’accessoire utilisé les respecte.

A titre d’exemple, nous trouverons

NF EN 716-1+A1 Février 2013 Meubles – Lits à nacelle fixes et pliants à usage domestique pour enfants – Partie 1 : exigences de sécurité.

NF EN 1130-1 Mai 1996 Meubles – Berceaux à usage domestique – Partie 1 : exigences de sécurité.

NF EN 1466 +A1 Février 2008 Couffins et articles similaires

NF EN 12227 Décembre 2010 Parcs à usage domestique

Ou encore :

Décret n° 95-949 du 25 août 1995 modifié relatif à la prévention des risques résultant de l’usage des lits superposés destinés à être utilisés dans les lieux domestiques ou en collectivités.
Et

Avis du 15 janvier 2013 relatif à l’application du décret n° 95-949 du 25 août 1995 relatif à la prévention des risques résultant de l’usage des lits superposés destinés à être utilisés dans les lieux domestiques ou en collectivités.

Nous pouvons également citer les recommandations de la Commission de la Sécurité des Consommateurs relative à la sécurité du lit enfant.

C’est beau un bébé insouciant, vulnérable, sans défense qui dépend de vous pour sa sécurité.

Alors qu’un lit parapluie de taille standard (Matelas 120 x 60) pourra généralement être exploité jusqu’aux trois ans de l’enfant, un mini lit ne servia que durant ses douze premiers mois.

En contrepartie, il se montrera beaucoup plus compact et léger.

Les parents envisageant d’avoir des enfants n’ayant pas de grands écarts d’âge pourront acheter un mini lit pour le nouveau bébé. Ce dernier accédera au grand lit parapluie lorsque l’ainé ne pourra plus s’en servir.

Ces lits mini ne sont pas des lits au rabais, et ils peuvent disposer de rehausseurs de matelas entre autres possibilités.

Les mini lits sont relativement peu nombreux sur le marché, et il ne semble pas se dégager de dimension standard permettant une harmonisation des tailles des matelas.

A titre d’exemple, examinons deux modèles de mini lits d’après les notices des fabricants :

Le lit Sena de Nuna

Lits-Sena-et-Sena-mini

SENA, utilisation recommandée : de la naissance à 3 ans
dimensions du produit : 78 cm de haut, 105 cm de large, 75 cm de profondeur
dimensions après pliage : 87 cm de haut, 27 cm de large, 27 cm de profondeur
poids du produit : 7,1 kg (sans le matelas)

SENA mini™, utilisation recommandée : de la naissance à 18 mois
dimensions du produit : 67cm de haut, 88 cm de large, 63 cm de profondeur
dimensions après pliage : 76 cm de haut, 25 cm de large, 22 cm de profondeur
poids du produit : 5,7 kg (sans le matelas)

Le lit Graco Mini Bassinet

Lit-Graco-petit-bassinet

Utilisation recommandée : de la naissance à 9 mois, ou 9 kg

Dimensions : 84 cm de haut, 81 cm de long, 56 cm de large

Plié : 23×80 cm

Sécurité

Le lit parapluie doit être entièrement monté avant d’être utilisé.

Il ne doit plus être employé quand l’enfant devient capable d’en sortir seul.

Il ne doit pas être utilisé près d’une source de chaleur, à cause du risque d’inflammation.

Placez le lit de votre bébé loin des fenêtres, stores, tentures, des rideaux, des jouets et des meubles afin qu’il ne puisse pas lui arriver quelque chose de dangereux. Assurez-vous que tous les accessoires de bébé sont également hors de sa portée.

N’oubliez pas de vérifier les dispositifs de blocage du lit, pour éviter qu’il ne se referme, et évitez de le laisser dormir avec de gros jouets qu’il pourrait utiliser pour franchir les parois du lit.

Si vous avez décidé d’acquérir un lit parapluie d’occasion, testez le bien avant de le mettre en service.

De tous les meubles et accessoires dont vous aurez besoin pour votre bébé, le meilleur lit parapluie est l’accessoire le plus difficile à choisir.

Il existe en effet un large éventail de styles et gammes de prix, ce qui implique des risques de se tromper.

Il est en principe considéré comme étant un lit d’appoint, utilisable en pratique depuis la naissance, jusqu’à trois ans.

Lit-Parapluie

Des roulettes facilitent son déplacement, veillez seulement à ce que leur blocage soit efficace.

Des filets transparents sur les bords permettent à l’enfant de voir ce qui se passe autour de lui, et aux parents, de mieux le surveiller.

Quelques modèles comportent une table à langer amovible, des poches de rangement sur les côtés et un mobile musical, d’autres prévoient l’installation d’une moustiquaire pour protéger l’enfant.

Certains lits disposent d’un réhausseur permettant de régler la hauteur du fond du lit, ce qui évite aux parents de se pencher pour atteindre l’enfant.

Et le lit parapluie est plus facile à laver qu’on ne le pense .

Enfin, on trouve des lits parapluie munis d’un matelas vibrant permettant de bercer le bébé.

Utilité du lit parapluie

Son acquisition est synonyme de soulagement pour de nombreux parents car il leur permet d’obtenir une grande liberté lors de leurs déplacements.

Invités à passer quelques jours chez des amis ou dans la famille ? Ce lit pliant offrira aux parents un endroit sûr dans lequel leur enfant pourra dormir, et même jouer.

La réciproque est vraie, et votre lit parapluie vous permettra de recevoir chez vous le bébé de vos amis, et servira ainsi de lit d’appoint.

Vous avez déjà surement remarqué que l’hébergement des bébés représente un véritable casse-tête pour les jeunes couples, car sa sécurité comme son bien être sont au centre de leurs préoccupations.

N’oublions pas que de nombreux couples ne disposent pas d’une surface habitable suffisante permettant d’installer un lit à demeure, et que, dans cette situation loin de l’idéal, un lit parapluie peut leur offrir une solution satisfaisante.

Pratique : l’ouverture latérale ou frontale du lit par fermeture à glissière.
Cette ouverture permet à l’enfant d’y entrer et d’en sortir à volonté, comme dans un parc ouvert.

Lit-infantastic

Facilité et rapidité d’installation

Les lits pliants modernes sont maintenant faciles à installer, car ils se déplient en général avec un système de verrouillage centralisé qui permet d’obtenir la rigidité du lit. Et ils se démontent aussi facilement.

Video de comment déplier un lit parapluie :

L’auteur de la vidéo nous montre les manœuvres à utiliser pour effectuer le montage du lit, et ceci en 56 secondes.

   

Vidéo de comment plier un lit parapluie

Encore plus fort : Montage puis démontage, le tout en 30 secondes.

Pliage lit parapluie gris tigre

 

Le lit parapluie, enfin, tient peu de place dans le coffre d’une voiture, mais prenez garde au poids, car, selon les modèles, il s’étage entre 5Kg et plus de 15Kg.

Exemples de dimensions et de poids de deux lits :

Dimensions du produit: 124 x 65 x 71 cm ; 14 Kg
Dimensions du produit: 123 x 64 x 78 cm ; 9 Kg

Photo du lit plié

Lit-parapluie-plié

Avez vous réellement besoin d’en avoir un ?

Ne vous précipitez pas pour en acquérir un exemplaire : En effet, les premiers mois, votre bébé est généralement transporté dans un couffin, et vous avez tout votre temps pour décider de l’opportunité d’en choisir un.

Renseignez vous, car les hôtels ont souvent des lits enfant qu’ils peuvent mettre à votre disposition, et, si vous vous déplacez très rarement, vous trouverez peut-être à en emprunter un.

Enfin, souvenez vous que ces lits parapluie ou pliants ont une durée de vie liée à l’âge (jusqu’à trois ans) et au nombre de vos enfants, et qu’ils deviendront ensuite une source inutile d’encombrement.

Devoir se déplacer avec des jumeaux, ou avec des enfants d’âges proches dans une poussette double, aussi appelée poussette pour jumeaux, peut s’apparenter dans certains cas au parcours du combattant.

Une poussette trop large pour franchir des portes ou pénétrer dans l’ascenseur, ou qui est trop volumineuse, une fois pliée pour entrer dans le coffre de votre petite voiture, des trottoirs parfois trop étroits et encombrés de voitures mal garées, vous obligeant à descendre sur la chaussée, des ascenseurs dont les portes ne sont pas au niveau du palier, obligeant à monter ou descendre à chaque fois plusieurs marches … Voilà un échantillon des divers tracas que rencontre quotidiennement les mamans, de jumeaux ou non.

Pour mémoire, une poussette pour jumeaux pèse entre 10 et 15 Kg. Ajoutez y 8 à 15 Kg par enfant. Un bref calcul nous montre que la maman devra gérer un poids compris entre 26 Kg dans le cas le plus favorable et 45 Kg dans les cas extrêmes.

Les forums spécialisés sont bondés de demandes de mamans qui se trouvent face à des situations quasi inextricables, et qui dans ces cas-là, ne trouvent pas de réponses satisfaisantes à leurs questions.

On peut en déduire que, plus que jamais, se tromper dans le choix de votre poussette pour jumeaux peut être extrêmement pénalisant.

Nous allons aborder maintenant les caractéristiques des principaux types de poussettes pour jumeaux que l’on trouve sur le marché, nous réservant de créer plus tard un article que nous maintiendrons à jour, recensant les solutions ingénieuses émises par les mamans sur les forums.

Nous noterons tout d’abord que les poussettes qui ne permettent pas de positionner le siège en position horizontale ne pourront prétendre à être utilisées par le bébé dés la naissance. Il faudra dans ces cas envisager un autre moyen de transport en attendant qu’il soit apte à soutenir sa tête.

Tous les conseils prodigués dans les pages consacrées aux poussettes, et traitant des problèmes de sécurité et de confort pour l’enfant, ainsi que des accessoires utilisables, peuvent être utilement consultés.

Vous avez le choix entre deux catégories de poussettes : Celle où les enfants sont assis côte-à-côte, et celle où les sièges se font face, ou se tournent le dos.

La poussette destinée à transporter deux enfants devant répondre à des contraintes beaucoup plus importantes que celles destinées à un enfant unique, elles seront plus lourdes, moins maniables, et les parents devront plus que jamais penser, aussi, à leur propre confort avant d’en faire l’acquisition.

Ainsi, vous devrez vérifier qu’elle dispose de suspensions efficaces.

Poussettes jumeaux côte à côte

Globalement, ce type de poussette ne diffère pas fondamentalement des poussettes solo. Seuls le poids, l’encombrement, et donc la maniabilité varient. Tous les conseils donnés dans nos pages « poussettes » sont utilisables, mais ici, le contexte d’utilisation devient plus crucial que jamais.

poussette-double

Poussettes jumeaux en position face-à-face ou en tandem

Ce type de poussette sera avantageux dans le cas ou les deux bébés n’ont pas le même poids, car cela n’entraîne pas le risque de déséquilibrer la poussette. Notons que lorsque l’enfant le plus âgé n’est plus en âge d’utiliser la poussette, il y a généralement la possibilité d’enlever un des siège et de la transformer en poussette solo.

Un autre avantage réside dans la moindre largeur de ces poussettes, ce qui les rend plus maniables et faciles à conduire dans des espaces restreints.

Comme inconvénients, nous pouvons constater que les enfants ont parfois moins de place pour les jambes, et une vision de leur environnement plus limitée que ceux installés dans des poussettes côte à côte

Prenez garde aux dimensions du produit, une fois plié, surtout si votre voiture dispose d’un petit coffre. Vous remarquerez en visionnant les vidéos ci dessous que les poussettes, une fois pliées, occupent encore beaucoup de place.

La poussette canne est elle un bon choix pour votre bébé ?

Nous examinons ici les pours et les contres de ce choix.

Quand utiliser une poussette canne est une question que se posent beaucoup de parents. En fait, il convient d’attendre pour l’acheter, qu’il ait au moins 6 mois, et qu’il maintienne facilement la position assise. C’est la raison pour laquelle elle est cataloguée dans la catégorie « poussette 2eme âge« .

Pour sa sécurité, on pourra attendre quelques mois supplémentaires avant d’en faire l’acquisition, même si le modèle choisi dispose d’un dossier inclinable.

Notez quand même que certains constructeurs indiquent que leur poussette canne peut être utilisée dès la naissance.

Sachez aussi qu’avec ce type de poussette, Bébé sera toujours face à la route, et que vous ne pourrez pas le voir pendant la promenade.

En attendant, on pourra utiliser un landau que l’on gardera jusqu’à ce que l’enfant sache s’asseoir, car à cette période, il ne voudra plus rester en position allongée. En tant que parents, vous ne pouvez tenir compte uniquement du caractère pratique et du coût financier de la poussette.

Le confort de votre bébé entre aussi en considération, sachant que ce dernier aura du mal à exprimer clairement sa souffrance due à une position inconfortable.

La poussette canne est faite pour vous, si :

Les Plus

Vous utilisez la poussette en ville.

Votre environnement est essentiellement urbain, c’est à dire que vous n’êtes pas confronté à traverser régulièrement des espaces accidentés, bosselés, des chemins de terre …

Que ce soit sur les trottoirs, dans les bus, dans les ascenseurs, vous apprécierez la légèreté et la maniabilité de votre poussette canne. Et vous aimerez certainement le peu de place qu’elle occupe à votre domicile ou dans le coffre de votre voiture.

Les Moins

Les roues sont beaucoup plus petites que sur d’autres modèles, et elle ne dispose pas (sauf quelques modèles) de suspensions, ce qui la rend moins confortable. Il est donc préférable de choisir des poussettes plus conviviales si vous devez effectuer régulièrement de grandes promenades. Et, dans ce cas, vous vous laisserez probablement tenter par une poussette tout-terrain.

Les questions à se poser avant de choisir sa poussette canne

Contrôlez si la poussette est facile à plier et à déplier d’une main. C’est important car vous devrez effectuer toutes ces manipulations tout en tenant votre bébé dans vos bras.

Quelles sont les dimensions pliées de la poussette ? Important quand on veut la ranger dans un coffre de voiture.

Le siège peut il être enlevé pour être lavé ? Est il facile à laver ?

Les roues avant sont elles réglables ? (fixes ou pivotantes) ? Quelles sont leurs dimensions ?

Le harnais de sécurité dispose t-il de 5 points de fixation ?

Le siège est il confortable ? Son épaisseur est elle suffisante ?

La poussette canne est-elle évolutive ? Peut-on y fixer une nacelle ou un siège coque ?

Les poignées sont elles réglables en hauteur ? Cela permet à des personnes de toutes tailles de conduire la poussette sans devoir adopter une mauvaise position, éventuellement source de problèmes dorsaux.

La protection solaire du lit est elle orientable ? les poussettes actuelles disposent généralement de capotes, mais celles-ci protègent peu l’enfant du soleil s’il est face à la route.

Le dossier est il inclinable ? Très important, pour permettre à votre bébé de s’endormir et de se reposer confortablement.

Le panier pour ranger les affaires de bébé sous la poussette est il suffisant ? Est-il bien protégé de la pluie ?

Les Prix : Ils s’étagent entre 30 Euros et plus de 200 Euros.

Le poids de la poussette a une grande importance car vous devrez gérer en même temps son poids, ( entre 5 et 10 KG), le poids d’un enfant ( 8 à 15 KG selon l’âge), et vos divers accessoires ( Sac à main, Gouter …).

bébés-poussettes

Quelques conseils pour sécuriser votre bébé

Ne laissez jamais Bébé seul, sans surveillance dans la poussette. Même attaché.

Ne le laissez pas se redresser et se tenir debout.

Veillez à ce qu’il soit bien attaché, que ce soit en déplacement ou à l’arrêt.

Vérifiez toujours que les sangles ne soient pas réglées trop lâches et qu’il ne puisse pas s’en défaire.

N’empruntez pas les escaliers et escalators avec bébé dans la poussette.

Evitez de placer des charges lourdes sur les côtés pour éviter le risque de basculement.

Par temps froid, n’oubliez pas de bien protéger les extrémités, pieds et mains de l’enfant.

Poussette canne pour jumeaux

Les modèles, connus aussi sous la dénomination de poussette canne double, permettant de promener deux bébés sont disponibles dans la catégorie des poussettes canne. Il convient de noter que le relatif faible poids de ces poussettes double représente un gros avantage pour les parents.

Les normes de sécurité

La poussette doit répondre à norme NF EN 1888 d’Avril 2012 ou à la norme NF S 54-001 plus ancienne. La mention de conformité aux exigences de sécurité doit être mentionnée.

Bébé a grandi, et vous envisagez de le faire dormir dans « un lit de grand ». C’est une décision qui peut être fondée sur plusieurs motifs :

– Vous souhaitez valoriser votre enfant qui en accédant au « lit des grands » quitte la catégorie des bébés.
– Bébé suivant est annoncé, ou même déjà là, et il faut libérer le petit lit à barreaux.
– Votre enfant sort de son lit à barreaux en escaladant les côtés, risquant de se blesser en tombant.

Une barrière de sécurité pour lit est-elle nécessaire ?

Certains parents n’ont jamais installé de barrière, et leurs enfants ne sont jamais tombés du lit.

D’autres ont des enfants de plus de quatre ans qui bougent tellement, que pour rien au monde ils n’enlèveraient les sécurités.

Chaque cas est particulier.

Les avantages

Le risque de tomber du lit avec la barrière est très réduit.

L’enfant pouvant entrer et sortir de son lit en toute liberté, cela facilite l’apprentissage du pot.

Les barrières de lits amovibles du commerce se fixent facilement. Elles se glissent, en général, simplement sous le matelas ou le sommier, selon le type de lit. Certaines sont verrouillables, interdisant l’entrée et la sortie du lit.

On peut enlever les barrières facilement, et donc les transporter pour les installer dans un autre lit pendant les vacances.

Si les barrières sont suffisamment longues, on peut les utiliser pour coucher un bébé dans un lit adulte en toute sécurité. Cela peut éviter d’acheter un lit parapluie pour les déplacements, par exemple.

Les inconvénients

Les inconvénients sont peu nombreux, si ce n’est celui d’en avoir fait l’acquisition inutilement, si notre enfant est stable, et bouge peu pendant son sommeil.

Il faut utiliser deux barrières si le lit n’est pas adossé à un meuble ou à un mur, sur un de ses côtés.

Les barrières ne sont pas faites, en principe, pour empêcher l’enfant d’entrer et de sortir du lit, mais pour éviter les chutes pendant le sommeil. Il faut donc éviter celles qui bloquent les accès au lit sur toute sa longueur. L’enfant ne peut pas sortir du lit dans ce cas, mais il ne peut pas, non plus, y entrer seul. Le petit passage doit être assez grand pour lui permettre de sortir, mais pas suffisamment pour permettre une chute.

Une barrière de sécurité à partir de quel âge ?

Le passage au grand lit étant, nous l’avons vu une décision des parents, il n’y a pas de période fixe, précise, pour l’effectuer. Le changement de lit s’effectuant, généralement, entre le 18eme et le 36eme mois de l’enfant.

Enlever les barrières peut se pratiquer quand on constate que l’enfant bouge moins dans son lit. Par mesure de précaution, on peut placer un matelas sur le sol aux abords du lit.

La protection peut être faite en bois, en plastique, ou constituée par un filet. La seconde solution permet d’éviter les chocs à l’enfant lorsqu’il heurte les bords du lit pendant son sommeil.
Une astuce utilisée par des parents :
Ayant acquis un lit à barreaux doté d’un côté amovible ou démontable, ils l’ont remplacé par une barrière, lorsqu’ils ont constaté que leur enfant enjambait les bords du lit. Ils ont réussi, ainsi, à allonger la durée d’utilisation du lit à barreaux, tout en diminuant les risques de chute.

Pour réaliser cette modification, il faut choisir une barrière qui se fixe sur le cadre du lit, et non un model qui prend sous le matelas. En effet, les matelas des lits de bébés ne sont pas suffisamment lourds et rigides pour supporter la contrainte.

Exemple de montage d’une barrière de sécurité pour lit enfant :

 

Présentation de la barrière de lit Dreamtubes de Dusky Moon

   

Bébé arrive bientôt et vous n’avez pas encore trouvé l’indispensable doudou qui l’accompagnera partout.

Vous ne savez pas comment choisir ce compagnon qui sera à ses côtés lors de ses premiers pas, qui le rassurera avant qu’il ne s’endorme.

Dans ce cas, continuez votre lecture, car nous allons tenter de définir les caractéristiques d’un Doudou idéal.

Le rôle du Doudou

Le doudou est un réducteur d’anxiété pour l’enfant. C’est une présence qui le rassure : avec lui, il ne se sentira pas perdu dans un monde inconnu.

Il faut noter, que bien souvent, c’est l’enfant qui choisira l’objet qui deviendra son doudou. Maman et Papa risquent de s’extasier devant le super Doudou qui semble si rigolo, pour constater que bébé lui en préfère un autre.

Ce compagnon ne restera pas anonyme : donnez lui un nom. Si c’est votre enfant qui le choisit, c’est mieux.

Vidéo : Le doudou de l’enfant, un objet transitionnel

 

 

Un doudou sûr et sans risques

Le doudou devra pouvoir rassurer votre enfant en l’absence de sa maman le plus tôt possible; il devra donc être adapté aux tout-petits.

Il en résulte que ce sont les conditions de sécurité les plus strictes qui doivent s’appliquer à cet objet. Bébé ne doit pas risquer d’avales les yeux du doudou qui se détachent, par exemple.

Aussi, lisez bien les indications portées sur les étiquettes et les emballages : certaines peluches et autres jouets ne doivent pas être utilisés par des enfants de moins de 36 mois. Ces objets sont bien entendu à bannir totalement.

Pensez aussi à vérifier qu’il réponde aux normes NF et évitez absolument les doudous provenant d’un pays n’appliquant pas ces normes de sécurité extrêmement strictes.

Veillez à bien vérifier leur provenance lors de votre shopping en ligne.

Ne laissez pas, non plus, bébé jouer avec les jouets des « grands », qui peuvent contenir des accessoires qu’ils risquent de porter à la bouche, et avaler. De même, ôtez de la circulation tous les objets faciles à sucer, susceptibles de contenir des substances dangereuses, comme les crayons, les feutres …

Un doudou pratique et ludique

Qu’est-ce qu’un doudou pratique ?

C’est tout simplement un doudou lavable, qui pourra aussi résister aux « mauvais traitements » éventuels que pourrait lui faire subir bébé.

En premier lieu il doit pouvoir être mâchouillé, car il est évident que quand votre enfant fera ses dents il ne saura pas résister à la tentation de mettre dans sa bouche tout ce qui passe à sa portée … Doudou le premier.

Par ailleurs, n’oubliez pas que doudou doit être, comme son nom l’indique, tout doux. Il accompagnera bébé au moment d’aller se coucher et il doit donc pouvoir être mis dans son lit, sans risque de le blesser ou de le réveiller.

Les gadgets bruyants ou émettant de la lumière ne sont donc pas du tout recommandés dans cette optique.

Enfin, n’oubliez pas que pour être pratique, le doudou ne doit être ni trop petit ni trop grand, adapté à la taille des mains de votre enfant pour qu’il puisse le transporter facilement avec lui.

Doudou perdu ?

Un doudou, cela se perd facilement. Et ce n’est pas facile à remplacer à l’identique.

Doudou court un risque de perte chaque fois que vous vous déplacez hors de votre logis. Tombé de la poussette, oublié sur un banc public …

Il est donc important de prévoir à l’avance cette possibilité, ce qui nous amène à choisir un doudou facilement remplaçable.

Si doudou est fait maison, pensez à conserver assez de tissu pour en refaire un deuxième si nécessaire.

Et s’il est acheté dans le commerce, attention aux séries limitées ou aux ruptures de stock ! Les parents prévoyants et ayant un budget suffisant n’hésitent souvent pas à acheter doudou en double dès que bébé a indiqué clairement sa préférence, évitant ainsi les drames si doudou a été perdu lors d’un voyage ou d’une ballade…

Notre dernier conseil, enfin, est de respecter le choix de votre enfant. Parfois celui-ci vous indiquera clairement quel est l’objet qu’il considère comme « son doudou à lui », même si vous en aviez prévu un autre totalement différent. Une fois adopté, c’est à vous de vous adapter !

Critères de choix des couches lavables

A l’ère du tout jetable, la couche lavable peut sembler anachronique. En fait, les fabricants ont révolutionné les couches lavables d’antan pour en faire des produits :

Economiques, car, on réutilise la couche.

Ecologiques, car la quantité de déchets est diminuée, et l’environnement protégé.

Les couches lavables sont donc toujours sur le marché. Malgré l’apparition des couches jetables, certains parents choisissent encore ce type de couche.

De nouvelles générations de couches lavables ont fait leur apparition.

Divers modèles sont présents sur le marché, ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Nous décrirons sommairement les différents types de couches, laissant aux vidéos présentes ci-dessous, le soin de présenter leurs caractéristiques respectives.

Comme il est recommandé de faire des essais pour découvrir les couches qui vous conviennent le mieux, ces vidéos vous servirons de guide d’utilisation.

La couche à taille unique, dite aussi « classique » ou « évolutive » :
Les couches lavables à taille unique ou évolutives évitent d’en acheter de nouvelles quand bébé grandit. Bien sûr, les premiers jours, la couche semble trop grande, mais, au bout de quelques temps, tout s’arrange.

Elles sont très absorbantes, et sont enfermées dans une culotte de protection imperméable. La culotte ne sera changée que si elle est salie.

La fermeture s’effectue à l’aide de velcros ou par pression.

C’est le modèle le plus économique, car une vingtaine d’exemplaires suffiront pour couvrir la période comprise entre la naissance et la propreté.
La couche tout-en-un (TE1), ou intégrale :
On les utilise exactement comme les couches jetables. Les parents utilisateurs de couches jetables ne seront pas dépaysés.

La partie absorbante est cousue à l’intérieur d’une culotte totalement étanche.

Les scratchs ou les bouton-pressions permettent d’ajuster la couche selon la morphologie de bébé.

Avantage : facile à utiliser.

Inconvénient : longues à sécher.

La couche tout-en-deux (TE2) :
L’insert (Partie absorbante de la couche) est désolidarisé de la culotte : Elle se positionne à l’intérieur grâce à des pressions.

On peut ajouter un voile biodégradable destiné à être jeté, sur l’insert. celui-ci retiendra les selles du bébé.

Avantage : Séchage plus rapide.

Inconvénients : peu d’inconvénients visibles.

Les couches multi-tailles

Les couches sont disponibles en plusieurs tailles, ce qui permet de s’adapter correctement à l’évolution de bébé.

On trouve sur le marché trois tailles de couches notées S, M, ou L, en ordre de taille croissant.

Ces couches moins utilisées se conserveront mieux, à condition d’être bien entretenues durant leur période d’utilisation. Elles pourront ainsi éventuellement servir pour vos futurs bébés.

Bilan économique du budget couches lavables

Pour évaluer le budget nécessaire, il faut prendre en compte les points suivants :

Le nombre de variables est trop important pour pouvoir effectuer des calculs précis et intemporels.

Les économies potentielles liées à l’utilisation des couches lavables s’étagent entre 900 Euros lors de l’utilisation des couches classiques à taille unique et 500 Euros dans les cas les moins favorables. Ces chiffres sont donnés sans garanties, et avant de choisir sa solution, chacun devra effectuer son propre calcul.

Les couches lavables sont des solutions pratiques surtout si vous êtes des parents très soucieux de l’environnement. Cependant, un gros investissement est à prévoir au tout début. Il faut également faire bien attention à bien les choisir, car elles serviront à long terme.

Quelques bonnes vidéos explicatives disponibles sur le web :

UFC-Que Choisir

  *

Les couches lavables à l’honneur dans l’émission de télévision Comment ça va bien sur France 2 :

 

Couches lavables, vocabulaire et mode d’emploi

 

En conclusion

Les avantages

Les couches lavables présentent un gros avantage en terme de coût de revient par rapport aux jetables.

Elles seraient plus écologiques, compte tenu de la quantité de déchets jetés largement diminuée.

Possibilité de panacher ; par exemple, utiliser des couches plus absorbantes pour la nuit.

Lavable en machine.

Les inconvénients

La gestion des déchets et des différents composants de la couche peut se révéler fastidieux.

Le séchage des parties récupérables prend du temps et de l’espace, compte tenu du fait qu’il n’est pas recommandé de les laisser sécher en machine. En hiver, ce temps de séchage à l’air libre est encore plus long.

L’abandon prématuré des couches lavables pour passer aux couches jetables peut s’avérer onéreux, compte tenu de l’investissement initial réalisé.

Chacun en définitive, arbitrera entre les économies potentielles réalisables et les contraintes engendrées par l’utilisation des couches lavables.

Vocabulaire

Insert : Partie absorbante de la couche.

Ciel-de-lit-rose

Décoratif et pratique à la fois, le ciel de lit s’avère un accessoire d’une grande importance pour le bon développement du bébé.

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le meilleur pour votre enfant.

Le premier support visuel de bébé pour se projeter dans l’espace

Lorsque le bébé repose dans son lit, son univers immédiat se résume à sa tête de lit. C’est grâce à cet accessoire qu’il commencera à apprendre à sourire à la vie. Autant dans ces conditions faire en sorte qu’il ait fière allure. C’est dans ce cocon que le bébé grandira et c’est l’endroit où il se sentira le plus en sécurité. Au-delà de cet aspect romantique et décoratif, le ciel de lit peut également servir idéalement de moustiquaire pour le bébé. Le ciel de lit de bébé pourrait éventuellement inspirer les grandes personnes en veine d’astuce de décoration pour le salon. Ils peuvent donner à ce dernier un look bivouac en transformant le canapé en tente.

Quelques conseils pour le choix du ciel de lit

La sécurité de bébé doit être la première des priorités lors du choix du ciel de lit. Il devra impérativement être assez grand pour pouvoir recouvrir le lit et se caler sous les pieds de ce dernier de peur que bébé ne s’étouffe en voulant l’attraper lorsqu’il grandira. Pour garantir la santé de bébé, mieux vaut choisir un ciel de lit fabriqué avec du tissu en coton et une mousseline qui laissera passer l’air et la lumière. Ces matières sont faciles à nettoyer. Pour être plus pratique, le ciel de lit doit comporter une ouverture qui se ferme avec un accessoire de décoration tel un nœud ou un grand cœur. Vous pouvez également choisir un ciel de lit qui pourra être facilement fixé sur les murs.

Premier pas, premier sourire, première dent, toutes les étapes que franchissent un bébé son importantes. Pour son premier vélo en outre, les parents sont très enthousiastes.

Il est donc important de bien le choisir, pour le satisfaire et lui apporter une sécurité optimale.

Il faut prendre les précautions adéquates pour éviter qu’il ne se blesse.

Remarquons de suite que certaines de nos photos d’illustration affichent des exemple à ne pas suivre, car les enfants représentés ne sont pas protégés par un casque. Cacher la tête de nos petits anges sur une photo ne doit probablement pas être vendeur.

Les trois types de vélos disponibles pour débuter

Il existe de nombreux modèles disponibles sur le marché. En général pour les bébés les tricycles sont les mieux adaptés.

Vous pouvez par exemple choisir parmi les modèles suivants :

Le tricycle évolutif (certains ne le sont pas) :

Il est très pratique pour pouvoir suivre l’évolution de votre enfant et éviter de changer plusieurs fois de vélo jusqu’à un certain âge.

L’enfant peut l’utiliser à partir de 18 mois en moyenne, mais certains auront du mal au début à utiliser les pédales. Aussi, l’utilisation d’une canne parentale permet aux parents d’apporter une aide lors des premiers déplacements. Cette canne permet de pousser le tricycle, et de le conduire en lieu et place de l’enfant, après avoir bloqué les pédales pour qu’elles ne tournent pas.

Comment faire pour descendre des escaliers avec une poussette, quand vous habitez dans un immeuble ou il n’y a pas d’ascenseur, et que vous avez un bébé en bas âge dans les bras.

C’est une demande que l’on rencontre sans cesse dans les forums, et qui récolte des réponses plus ou moins utilisables.

Les escaliers ne sont pas les seuls lieux inhospitaliers rencontrés quand on conduit une poussette. Le métro, les escalators, les bus, créent aussi beaucoup de problèmes.

Et ceux-ci sont démultipliés, et même rendus insolubles, si on doit transporter deux enfants, voire plus, et si on doit y ajouter le poids des commissions à remonter.

Et puis, un ascenseur, ça tombe en panne de temps en temps.

Les solutions répertoriées ci-dessous pourront sembler simplistes, car elles ne s’adapteront jamais aux problèmes réellement rencontrés par chacun, mais elles représentes des pistes à prendre en considération.

Quelques cas d’utilisation d’un porte bébé

Certains immeubles disposent de caves, ou de lieux communs permettant d’abriter poussette et vélos, qui offrent une sortie sur la voie publique.

Le parking proche de la porte de l’immeuble permet de stocker la poussette dans le coffre d’une voiture.

Si l’enfant peut marcher et que le nombre de marches d’escalier n’est pas trop élevé, le problème est résolu en partie, car il sera difficile de monter les commissions au retour en tenant un enfant par la main. Le porte bébé kangourou ou l’écharpe de portage peuvent vous faciliter la vie. Le porte-bébé se range facilement dans la plupart des poussettes.

Les solutions dangereuses

Toutes les solutions nécessitant de transporter l’enfant dans la poussette, lorsque l’on emprunte des escaliers ou des escalators, sont à proscrire, car potentiellement très dangereuses. Mais de très nombreux parents les utilisent quand-même, car ils n’ont le plus souvent pas d’autre choix.

Quelques conseils supplémentaires

Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de parquer la poussette dans une cave, ou dans le coffre d’une voiture, nous suggérons l’achat d’un modèle le plus léger et le plus compacte possible. Votre dos vous en sera reconnaissant.

Si l’enfant n’est pas trop lourd, laissez la poussette, et quand vous le pouvez, utilisez uniquement le porte-bébé. Devant vous, si l’enfant est léger, sinon, derrière vous.

Une sangle porte poussette bien utile

Des sangles permettant de porter la poussette dans le commerce sont vendues pour un prix modique. Les vidéos suivantes permettent de visualiser les diverses utilisations de ces sangles. Par contre, nous ne souscrivons pas au transport d’un enfant dans la poussette, même en utilisant les sangles. Leur solidité semble le permettre, mais cela reste un exercice dangereux à nos yeux.

Remorque Vélo pour Enfant

La remorque derrière un vélo est la solution idéale pour promener son enfant dans les meilleurs conditions de confort.
La remorque vélo est surtout pratique à la campagne car elle permet aux parents de jouir de longues balades avec leur enfant. Elle le protège du vent, de la pluie, de la poussière et des insectes.
Nous détaillerons plus tard les inconvénients et dangers liés à ce mode de transport;
La conduite du vélo ne subit pas les déséquilibres dus au poids de l’enfant, lorsque celui-ci est placé dans un siège vélo.
Elle offre en définitive, sous certaines conditions, beaucoup de confort et de sécurité. Il est donc important de bien choisir sa remorque, et de respecter certaines règles d’utilisation, pour en tirer tous les bénéfices.

Faire attention à la sécurité

Lorsqu’il s’agit de transporter un enfant, il est toujours très important de lui assurer un maximum de sécurité. Pour bien choisir une remorque vélo bébé, il convient d’observer certains points :

Norme européenne de sécurité à respecter

Exigences de sécurité et méthodes d’essai

Vérifier la solidité de la structure. Il existe sur le marché des remorques fabriquées en aluminium qui est à la fois solide et léger.
La remorque doit comporter une ceinture de sécurité avec cinq points d’attache pour éviter que le bébé ne soit expulsé à l’extérieur et se blesse.
Elle doit avoir les éléments suivant : un fanion et un catadioptre pour pouvoir être visible par les autres conducteurs.
Il ne faut pas oublier de vérifier la qualité de la bâche, car il faut protéger efficacement vos enfants contre la pluie, le vent, les petites bêtes
Elle devra être protégée par des pare-chocs aussi bien en avant qu’en arrière notamment pour éviter les éclaboussures.
Pour le confort de bébé, la remorque peut-être munie d’un siège bébé destinée uniquement à cet effet.

Les accessoires nécessaires en plus

Certains accessoires sont également nécessaires pour pouvoir améliorer aussi bien le confort que la praticité de la remorque bébé.
Si la balade se prolonge jusqu’à la tombée de la nuit, il faut penser à installer des éclairages
Biberon, couches, goûter… un espace de rangement peut s’avérer indispensable
Certains modèles disposent d’une option de roues modulables. Celle-ci permet de changer les roues et de les adapter selon le type de terrain
Le mieux est de choisir un modèle qui pourra servir votre enfant plus longtemps et non pour une seule catégorie d’âge.
Certaines remorques sont dotées d’amortisseurs. Ils aident à freiner les chocs en route.
La personne qui conduit le vélo se doit d’être prudente, car la remorque se trouve sous l’angle de vision des chauffeurs de voiture. Il est ainsi conseillé de choisir un modèle assez visible. Si vous avez deux enfants de bas âge, pour pouvoir aller en promenade ensemble, vous pouvez choisir une remorque biplace.
Bien que le facteur budget joue un rôle décisif dans l’achat d’une remorque vélo bébé, nous vous conseillons de privilégier tout d’abord la sécurité de votre enfant. Le choix pourra se baser sur ce critère avant le prix, si vous souhaitez préserver le confort et protéger votre enfant des dangers.
Les remorques sont des modèles choisis par les parents dont les enfants ne peuvent pas encore redresser leur tête. Toutefois, il s’agit d’une option que de nombreuses personnes choisissent pour faire une balade à vélo, avec un bébé à bord.
Enfin, la remorque permet aux parents d’avoir plus d’espace de rangement. Mais, elle permet également de transporter deux enfants, à savoir un sur le siège avant ou arrière, et le plus petit s’installera tranquillement dans sa remorque.

Plan du site